Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Photo

Goldie Williams, nouveau Midas

13/02/2019 - par Marie-Caroline Royet

Goldie Williams force l'admiration. Autodidacte de la photographie, il s'est construit son univers. Montrant sans trop dévoiler, ses photos racontent une histoire.

Il était une fois l’histoire d’un jeune homme aux mains d’or. Armé de son iPhone X, il sillonne les rues de Paris à la recherche de la silhouette parfaite. Pas forcément celle de passants : les façades haussmanniennes jouent pour lui le rôle de muses. La superposition des couches, l’épaisseur des textures, les associations de couleurs, tout est prétexte à devenir une toile de maître. D’abord en noir et blanc, ses photos ont depuis pris des couleurs sur son profil Tumblr. « Je pense que j’avais moins confiance en ce que je faisais, alors je restais sur une valeur sûre. Même si je cherche encore mon ton, à aucun moment je ne me suis mis la pression, j’ai toujours fait comme si je maîtrisais le truc à fond », avoue Goldie Williams, sans concession.

Énergie débordante

Vendeur chez Uniqlo dans le cadre de son alternance en BTS MUC (Management des unités commerciales), il a su très vite s’identifier à la marque de prêt-à-porter japonaise. Si sa personnalité et son énergie débordante n'avaient pas parlé pour lui, Uniqlo n’aurait jamais exploité son regard : en apprenant qu’il fait de la photo, la direction marketing réalise payer beaucoup trop cher des professionnels qui ne comprennent forcément pas l’univers de la marque, alors même que des pépites internes n'attendaient qu’à être époussetées. « Je n’ai pas de suite intégré l’équipe de marketing, j’ai d'abord été mis à l’essai avant de signer mon contrat il y a deux ans », raconte-t-il. Après une petite hésitation, il tend timidement sa carte de visite : « Digital communication, voilà ce que je fais chez Uniqlo ». Comme s’il était encore étonné de son propre statut.

La marque n’a pas été la seule à le remarquer. La journaliste Sophie Fontanel aussi a eu un « crush » artistique, lui assurant qu’ils se reverraient. Pas une promesse en l'air puisqu’ensemble, ils ont fusionné leurs univers pour shooter la campagne de la marque coréenne de vêtements Lätt by T.

Des clients dans la mode

Sa passion pour la photo, il en a finalement fait son métier. Même s’il se définirait plus comme créateur de contenu. Direction artistique, stylisme, « je veux être maître de tout », tranche-t-il. Ce qui ne l’a pas empêché d’avoir créé un collectif il y a quatre ans avec trois amis photographes. « Nous nous sommes rencontrés chez Uniqlo, nous étions tous vendeurs avec le même amour pour la photo. Nous avons tous notre univers mais nous nous complétons, et accessoirement, cela nous permet de démarcher plus de clients. » Surtout dans le monde de la mode : Nike, Marithé+François Girbaud, le webzine de street style The Basement
Sa tenue noire transcende la sobriété, alors que sa personnalité laisse entrevoir une hyperactivité cérébrale. Il l’avoue lui-même : il a parfois du mal à gérer ses effusions d’idées, d’où de nombreuses nuits blanches... Expliquant avec clairvoyance le nom de son label artistique Gold Sober Art Movement. « Littéralement, ça parle d’or et d'une sobriété bien faite », explique l'artiste. Simple mais efficace, à l’image de son travail.

Envoyer par mail un article

Goldie Williams, nouveau Midas

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies