Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Social Media

La semaine des réseaux sociaux en 5 actus business

08/04/2019 - par CDQ, avec AFP

Nouvelles fonctionnalités, nouveaux formats, nouvelles études ou nouvelles sources de monétisation... Chaque jour, l'actualité des réseaux sociaux est riche. Pour se repérer dans ce flot d'innovations, Stratégies décrypte les annonces les plus importantes.

  • YouTube réagit à l’enquête de Bloomberg

À la suite de la parution de l’enquête de Bloomberg indiquant que YouTube avait laissé proliférer les vidéos aux contenus douteux pour favoriser le temps passé sur le site, la plateforme de vidéos de Google a réagi officiellement, rappelant tout ce qui a été mis en place depuis 2016. Depuis les élections américaines, les équipes ont davantage pris conscience du problème. «Nous avons eu pour objectif principal au cours des deux dernières années de nous attaquer à des défis extrêmement complexes relatifs aux contenus sur notre plateforme», a indiqué un porte-parole. Citant notamment «la mise à jour [du] système de recommandations pour empêcher la propagation de fausses informations nuisibles; l'amélioration de la diffusion d'informations en provenance de médias sur YouTube; le fait d'atteindre le nombre de 10 000 personnes travaillant sur les problématiques de retrait de contenu chez Google.» Et des investissements en intelligence artificielle sur le sujet. En savoir plus…

 

  • Google et Facebook à fond dans le shopping

Le rendez-vous incontournable des acteurs du e-commerce One-to-one, qui se tenait à Monaco du 19 au 21 mars, a été l’occasion pour les deux grandes plateformes Google et Facebook de dévoiler des projets liés au shopping en ligne. La firme de Mountain View a lancé Shopping Actions en France. Ce programme permet aux marchands de proposer leurs produits sur différentes plateformes Google. L’objectif est de simplifier l’expérience d’achat pour les internautes, grâce au panier partagé, tout en augmentant les ventes pour les entreprises. De son côté, Facebook a officiellement annoncé la possibilité de payer directement depuis Instagram. Aux États-Unis dans un premier temps, la version beta de «Check out» sur Instagram Shopping est donc désormais disponible auprès de quelque 22 marques (Adidas, Anastasia Beverly Hills, H&M, Balmain, Burberry, Dior, Huda Beauty, etc...). La fonctionnalité sera étendue à d’autres marques dans les prochains mois. En savoir plus…

 

  • Linkedin se met à l’actu

À la manière de «Google Actus» ou de «Trending Topics» de Twitter, le réseau social professionnel (propriété de Microsoft) présente une nouvelle fonctionnalité désormais déployée en France: «Les membres en parlent». Il s'agit d'une agrégation de publications publiques des utilisateurs, choisies par les équipes rédactionnelles de Linkedin, qui s'occupent également de rédiger une courte introduction. «Plastique: faut-il le bannir des rayons?», «Carrière: gare aux bureaux mal rangés», ou encore «L'intelligence émotionnelle booste votre carrière». L'onglet est désormais disponible en haut à droite de la page d'accueil. En savoir plus…

 

  • Facebook plancherait sur une page d'actualité «de qualité»

Par la voix de Mark Zuckerberg, Facebook dit plancher sur la création d’une page spécifiquement dédiée à l’actualité alimentée par les médias reconnus sur sa plateforme, avec l'objectif de soutenir financièrement le journalisme «de haute qualité et digne de confiance». Le fondateur du réseau social le plus célèbre au monde avec 2,3 milliards d'utilisateurs s'exprimait dans une vidéo retransmise sur sa page Facebook, dans le cadre d'une discussion avec Mathias Doepfner, le PDG du géant allemand des médias Axel Springer. Selon Zuckerberg, 10 à 15% des utilisateurs de Facebook seraient ainsi intéressés par un nouvel espace consacré à l'actualité. Sans donner beaucoup de détails sur la forme que prendrait cette nouvelle offre, il a simplement précisé qu'elle nécessiterait une certaine sélection dans l'information publiée, ajoutant qu'il espérait la construire en concertation avec les grands groupes de médias. En savoir plus…

 

  • Twitter pourrait «contextualiser» les tweets agressifs

L'objectif serait de signaler les messages enfreignant ses règles mais jugés assez importants pour rester sur le réseau social. Les tweets de Donald Trump seraient particulièrement concernés. Plutôt que de les supprimer, Twitter envisage d'accompagner d'éléments de «contexte» certains tweets qui enfreignent ses règles d'utilisation mais dont il estime qu'ils relèvent de l'intérêt public car publiés par des figures politiques, comme Donald Trump. Cette idée intervient après plusieurs polémiques autour des messages de personnalités politiques, en particulier du président américain : certains de ses tweets agressifs, voire insultants, peuvent enfreindre les règles d'utilisation du réseau social. En savoir plus…

 

Lire aussi : Snapchat crée sa régie publicitaire : Snap Audience Network

Envoyer par mail un article

La semaine des réseaux sociaux en 5 actus business

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W