Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Start-up

Le tour de France de l’ad tech : étape sur la Côte d'Azur

19/06/2019 - par Cécilia Di Quinzio

Fraîchement labellisée Capitale French Tech début avril 2019, et rebaptisée « French Tech Riviera Région Sud », la Côte d’Azur est officiellement une terre d’innovation. L’écosystème regroupe les villes de Nice, Sophia Antipolis, Cannes et Grasse et compte de belles réussites à l’instar de Qwant, Median Technologies ou encore Teach on Mars. Voici cinq start-up à connaître dans les domaines des technologies de la communication.

Domaine. Performance digitale.
Son concept. Créée en 2016 par Olivier Ricard à Nice, 360&1 commercialise des solutions de web analytique, d’analyse de la performance digitale et d’automatisation des flux publicitaires, avec un marché prioritaire : l’industrie de l’hébergement et l’hôtellerie. À travers sa plateforme Findthepax, elle permet aux hôteliers, toujours plus dépendants des agences de voyage en ligne, de regagner en autonomie sur leurs campagnes de webmarketing et de récupérer entre 20 à 25 % de trafic sur leur propre site internet.
Son petit plus. Findthepax est modulaire et dispose de fonctionnalités à la carte, à l’instar du retargeting, très bien maîtrisé par les Booking.com et consorts, mais très peu par les hôteliers. Disponibles également, les briques e-mailing et SMS pour proposer un contact direct et personnalisé aux prospects. Ou encore, la monétisation des données auprès de partenaires spécialistes du transport, du tourisme ou des loisirs…

Domaine : Bornes de recharge / support publicitaire.
Son concept : Créée en 2014 par Sébastien et Samia Cardi à Grasse, Welock est une solution de recharge d’énergie pour appareils électroniques (smartphones, e-cigarettes, appareils photo ou GPS...) dans les lieux de vie quotidienne. Sous forme de casiers, les bornes Welock permettent aux utilisateurs de laisser leurs biens en toute sécurité grâce à une fermeture par clé, par code ou encore par empreinte digitale. Welock s’adresse ainsi à tous les professionnels accueillant du public, particulièrement aux hôtels, restaurants, lieux de séminaires, centres commerciaux, etc. Elles libèrent le personnel des interruptions gênantes et le soulagent de la responsabilité des appareils à charger.
Son petit plus : Modulables et évolutives, les stations de recharge d’appareils mobiles de Welock servent de supports publicitaires intelligents. Les annonceurs peuvent s’emparer de ces espaces (extérieur, intérieur, mode de fermeture, etc.) et les personnaliser à volonté aux couleurs de leur marque : couleur, texture, logo, sérigraphie, impression hydrographique, découpe laser…

Domaine : Analyse de données de paiement.
Son concept : Créée en 2013 par Reda El Mejjad à Nice, Izicap développe un logiciel, installé sur les terminaux de paiement en magasin, qui transforme les cartes bancaires en cartes de fidélité dématérialisées. Objectif : permettre aux commerçants de mieux connaître leur clientèle, de booster leurs ventes en proposant des offres ciblées et d'augmenter leurs revenus.
Son petit plus : De la collecte à l’analyse des données, en passant par des tableaux de bord intelligents et des campagnes de marketing ciblées, Izicap fournit à ses clients une solution complète, entièrement automatisée. Au départ expérimenté chez plusieurs caisses régionales, le logiciel est désormais intégré au sein du catalogue de services monétiques de trois grands réseaux bancaires : le Crédit Agricole, la Banque Populaire et la Caisse d'Épargne, qui représentent à eux trois plus de 60 % du marché des commerces de proximité en France.

Domaine : Découverte de produits inspirationnels.
Son concept : Créée en 2014 par Sébastien et David Lodi à Valbonne, l’Experiential Organization (XO) est un agrégateur de produits inspirationnels « à haute valeur ajoutée » dans les domaines de l'épicurisme, la technologie, la beauté, le lifestyle, le design, le crowdfunding et le voyage. Une sélection « cohérente et avant-gardiste » de plus de 5 000 objets inédits et innovants qui parviennent à générer autour d’eux une communauté engagée. Des exemples : des bottes bioniques, des huîtres végétales, des tongs en gazon, du dentifrice au chocolat… Les utilisateurs de la plateforme peuvent découvrir jusqu’à douze produits par jour selon l’abonnement choisi.
Son petit plus : XO constitue un outil de promotion pour les marques qui souhaitent dynamiser leur visibilité, gagner en attractivité et convertir de nouveaux clients. Les professionnels peuvent ainsi se mettre en avant en figurant dans la sélection de produits recommandés : présence sur le site, publication sur les réseaux sociaux, mention dans la newsletter…

Domaine : Salons virtuels.
Son concept : Créée en 2009 par Thibault Van der Auwermeulen et Pascale Van Kerckhove à Nice, ExpoPolis est une société de services et de développements informatiques, spécialisée dans la création de solutions permettant l'organisation professionnelle de salons virtuels. Commercialisée en SaaS, son logiciel modulaire et intégré est proposé en marque blanche et répond à l'ensemble des besoins d'organisation de salon, temporaire ou permanent, spécifique à chaque secteur.
Son petit plus : Les tableaux de bord dynamiques d’ExpoPolis sont épurés et intuitifs. Les stands 3D sont graphiques et un large éventail de thèmes est proposé aux exposants pour les personnaliser. À disposition, de nombreux outils et différents supports de communication : documents à télécharger, liens, vidéos, présentations, contacts, réseaux sociaux, etc. En outre, le logiciel permet de suivre en direct les évolutions statistiques de chaque salon.

Envoyer par mail un article

Le tour de France de l’ad tech : étape sur la Côte d'Azur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.