Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tech

Donald Trump mêle Huawei et guerre commerciale avec Pékin

24/05/2019 - par M-C.R, avec AFP

Placé sur liste noire par les États-Unis, Huawei continue d'être abandonné par de nombreux partenaires mais pourrait voir une porte de sortie à cette crise si Pékin signait un accord commercial avec les États-Unis.

Donald Trump a pour la première fois mêlé Huawei, entreprise qu'il accuse de menacer la sécurité des États-Unis, et les négociations pour mettre fin à la guerre commerciale avec Pékin. Le numéro deux mondial des smartphones est «très dangereux. Quand vous regardez ce qu'ils ont fait d'un point de vue de la sécurité, d'un point de vue militaire. Très dangereux. Mais il est possible que Huawei soit inclus dans un accord commercial. Si on a un accord, je vois bien Huawei inclus d'une manière ou d'une autre», a lancé le président américain au cours d'une conférence de presse très décousue.

En pleine guerre commerciale sino-américaine, l'administration Trump a placé Huawei sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des équipements technologiques de crainte que Pékin ne s'en serve à des fins d'espionnage. Même si l'interdiction a été suspendue pour trois mois, il en va néanmoins de la survie même du groupe chinois. Selon des experts, Huawei dépend  largement pour ses téléphones de puces électroniques fabriquées aux États-Unis.

Poussé par un journaliste à donner davantage de détails sur la façon dont le groupe chinois pourrait être intégré à des négociations déjà difficiles, Donald Trump est resté très évasif : «Il est trop tôt pour le dire. Nous sommes très inquiets du point de vue de la sécurité». Pour l'heure, les deux dossiers avaient été tenus bien séparés alors que services de renseignements et diplomates américains tentent depuis de longs mois de convaincre leurs principaux partenaires de ne pas travailler avec le groupe chinois.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo avait exprimé jeudi 23 mai encore l'espoir « que ces deux questions restent séparées», après que le gouvernement chinois ait menacé de geler les négociations commerciales si les Américains ne faisaient pas preuve de sincérité.

Envoyer par mail un article

Donald Trump mêle Huawei et guerre commerciale avec Pékin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.