Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Motivation

LVMH entretient sa flamme innovatrice

11/07/2019 - par AdR

Le géant du luxe a mis au point un programme d’intrapreneuriat qui permet de croiser les métiers, les nationalités et les expériences afin de favoriser la naissance de projets innovants.

75 maisons décentralisées de Vuitton à Dom Pérignon en passant par Séphora… C’est de cette somme d’entreprises éparses que naît le groupe LVMH, le numéro un mondial du luxe. Mais dans cet univers où l’exigence de qualité est le travail d’orfèvre sont considérés comme des vertus cardinales, comment maintenir et même raffermir l’esprit d’innovation ? C’est tout le sens des Dare Acceleration Days (Dare comme « Disrupt, Act, Risk to be an Entrepreneur »), qui se sont tenus les 18 et 19 juin, à Paris. En tout, une soixantaine de porteurs de projets – après 526 candidatures –se retrouvent pour phosphorer ensemble dans un programme d’intrapreneuriat. L’esprit start-up est bien sûr de rigueur parmi les heureux élus, tous adeptes de la méthode « cube », autrement dit des six étapes pour passer de l’idée au projet. « On a souhaité une diversité des métiers et des pays avec des équipes qui, idéalement, ne se connaissent pas », explique Laetitia Roche-Grenet, directrice business synergies de LVMH.

Venant de quinze pays, issus de quarante maisons, les soixante porteurs de projets sont épaulés par des mentors qui sont aussi de vrais entrepreneurs. « On croit beaucoup à la tension créative, avec des gens qui ne sont pas nécessairement d’accord et des mentors qui viennent challenger les équipes », poursuit la responsable de LVMH. Initiés il y a deux ans, ayant eu lieu aussi bien à Paris qu’à Venise, Shangaï ou New York, les Dare traitent des produits et des objets susceptibles de réinventer le luxe. Mais des sessions ont également permis d’aborder les questions de la diversité femmes / hommes ou de l’environnement.

 

Sac Vuitton avec écran

Parmi les concepteurs de projets ayant passé avec succès du pitch à la réalisation, Katia de Lasteyrie, de Canvas of the Future. Elle est à l’origine d’un sac Vuitton avec des écrans souples qui permettent de diffuser des images tout en personnalisant sa toile. Côté diversité (DARE EllesVMH) l’application Shero est une plateforme numérique dédiée au partage de contenus inspirants pour les collaboratrices dans la gestion de leur carrière, et ce dans l’optique d’atteindre l’objectif de parité du groupe. On pourrait encore de parler de My Fav, sorte de Shazam du vêtement, qui permet d’identifier une robe et même de se faire recommander un article d’une autre marque.

Le recours au digital est aussi l’occasion de pratiquer le reverse mentoring. « Aujourd’hui, nous avons 21 projets, avec 57 participants dont 35 mentors, confiait Laetitia Roche-Grenet le 19 juin. L’expérience est aussi pas mal du côté des plus jeunes. Un porteur de projet de LVMH a ainsi été aiguillonné par quelqu’un qui avait vingt ans de moins que lui ». L’idée est ainsi de croiser les métiers dans toute leur diversité et de construire une « communauté de gens qui s’entraident » à travers des conseils mutuels entre équipes.

 

Envoyer par mail un article

LVMH entretient sa flamme innovatrice

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies