Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marketing sensoriel

5 start-up qui allient tech et odorat

10/09/2019 - par Cécilia Di Quinzio

L'innovation s’est emparée de tous les sens. Et si le nez est un terrain encore peu exploité par les start-up en France, un écosystème technologique émerge pourtant depuis quelques années autour de l’odeur. Voici cinq exemples de jeunes entreprises qui ont su flairer la bonne idée.

Histoire et concept: Créée en 2015 à Montpellier par Arthur Dupuy, la société du même nom entend traduire une marque, un logo, un produit ou un lieu en langage olfactif à travers la création d’un parfum sur-mesure. Des compositions odorantes ou aromatiques à destination de l’air, de la peau, de textiles ou de papier, et même de la nourriture, de l’eau d’une piscine, etc. Ce parfum ou cet arôme identitaire unique aura pour mission de représenter les valeurs de la marque. Objectif: attirer et fidéliser clients et prospects, stimuler les actes d'achat en jouant sur les émotions, les souvenirs...
L’outil: Il se nomme « Logolf » (pour logo olfactif), c’est-à-dire que la start-up propose à ses clients à la fois le développement des senteurs en laboratoire et l’élaboration de la stratégie de marketing olfactif. Une double compétence qui permet à Arthur Dupuy de demeurer l’unique interlocuteur pour une approche cohérente, transversale et globale.

Histoire et concept: Créée en 2014 à Grenoble par Thierry Livache, Delphine Pau, Tristan Rousselle, Sam Guilaumé et Sissel Tolaas, Aryballe Technologies développe des nez électroniques universels capables de reconnaître les odeurs aussi précisément que l’humain. Pour ce faire, la technologie capture, comme une photographie, les traces laissées par l’odeur et ses composés organiques volatils libérés dans l’air. Une technologie de pointe pouvant servir différentes applications professionnelles et grand public: tests olfactifs dans l'agroalimentaire et la cosmétique, détection d'odeurs domestiques indésirables ou associées à un danger, marketing, design, vente, etc. En somme, tous les domaines nécessitant une vérification des odeurs et un tri entre celles voulues et celles à supprimer. 
L’outil: Il se nomme « NeOse » et prend la forme d’une télécommande disposant de la plateforme d’olfaction digitale d’Aryballe. Cette plateforme se base sur des capteurs biochimiques capables d'identifier une odeur en moins de 30 secondes parmi plusieurs milliers d'odeurs répertoriées dans une base de signatures olfactives. 

Histoire et concept: Créée en 2015 à Nantes par Guillaume Rolland, Bescent poursuit l’ambition de garantir un réveil tout en douceur à ses utilisateurs en stimulant progressivement trois sens. D’abord grâce à la diffusion de l’une de ses seize senteurs (cappuccino, bord de mer, orée des bois, jasmin…), ensuite par le biais d’un halo lumineux dynamique, et enfin par l’écoute de l’une de ses cinq mélodies « motivantes »
L’outil: Il se nomme « Sensorwake », il s’agit d’un réveil-matin qui fonctionne avec des capsules jetables imbibées de parfum à insérer à l’intérieur de son boîtier hermétique. L’utilisateur règle l’alarme afin qu’à l’heure souhaitée, le clapet se soulève tandis qu’un petit ventilateur s’enclenche pour permettre à l’odeur de se propager dans l’air. Il suffit alors de quelques secondes ou minutes selon les individus pour provoquer le réveil de l’utilisateur. À noter que les parfums sont diffusés de manière sèche, sans liquides, sans émission de chaleur et sans vapeur. Ils répondent aux normes de qualité d'air et ne contiennent pas d'alcool. Une capsule dure 30 réveils et peut être changée à tout moment.

Histoire et concept: Créée en 2016 à Nancy par Muriel Jacquot et Yelena Maric, cette start-up a mis au jour un système d'intelligence artificielle capable de modéliser les liens neuronaux entre couleurs et odeurs afin d’accompagner les professionnels dans le développement de produits olfactifs (parfums, cosmétiques, produits ménagers...) ou aromatiques (cafés, thés, alcools, produits aromatisés) ainsi que leur packaging (couleur, matière…). Et ainsi ne plus laisser au hasard les choix de design. La solution fonctionne sur la base d'une carte chromatique qui élabore des propositions en fonction des parfums, puis un designer met en forme les couleurs sélectionnées. 
L’outil: Il se nomme « E-COs » et intervient comme un « nez numérique » qui permet d’élaborer des produits physiques à partir des odeurs. Ce traducteur sensoriel intelligent permet de « mieux se comprendre » entre les différentes parties prenantes de la chaîne de production dans la mesure où il objective un discours selon différentes dimensions (émotions, personnalités, chimie et sens), différents métiers (formulation, marketing...) et différents acteurs (création, marques, distributeurs...).

  • Artiris, parfum d’ambiance sur-mesure

Histoire et concept: Créée en 2018 à Paris par Aymeric Wuidart, David Lopez Bonet et Xavier Pourcines, Artiris a vu le jour après cinq années de R&D. En partenariat avec Givaudan, fabricant suisse d’arômes, de parfums et d’ingrédients actifs cosmétiques, Artiris développe des parfums d’ambiance naturels destinés aux espaces de vie professionnels ou privés entièrement personnalisables sur le choix de la fragrance et de l'intensité désirée, en temps réel. Un parti pris basé sur la conviction que « comme l’ADN, chaque être humain possède un lien aux odeurs qui lui est unique et personnel, fruit de son histoire, de son environnement, de ses souvenirs d’enfance ». C’est, selon Artiris, le « patrimoine olfactif ». En pariant sur l’odeur, les professionnels peuvent jouer subtilement sur la perception, le ressenti et les humeurs de leurs clients.
L’outil: Il se nomme « Compoz », il s’agit à la fois d’un compositeur et d’un diffuseur intelligent. Il permet de composer, d’ajuster l’intensité, de sauvegarder ses créations et de programmer leurs diffusions. Ce produit sera commercialisé dans les établissements haut de gamme (suite d’hôtels, spas, yachts...) en fin d'année 2019, et pour le grand public à partir de 2020.

Envoyer par mail un article

5 start-up qui allient tech et odorat

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.