Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Numérique

Google interdit les publicités pour des thérapies non éprouvées

11/09/2019 - par A.M. avec AFP

Google fait évoluer ses conditions pour les annonceurs dans le secteur médical et va bannir les publicités pour les traitements médicaux non éprouvés.

Google a décidé de bannir les publicités pour les traitements médicaux non éprouvés, notamment la plupart des thérapies géniques ou des thérapies à base de cellules souches. «Notre nouvelle réglementation va interdire les annonces pour des traitements qui ne reposent pas sur des bases scientifiques ou médicales établies», a déclaré vendredi 6 septembre Adrienne Biddings, conseillère chez Google, dans un communiqué en ligne.

Elle cite les techniques médicales expérimentales comme la plupart des thérapies fondées sur les cellules souches et les thérapies géniques. L'interdiction concernera aussi «les traitements qui sont dérivés de découvertes scientifiques et d'expériences cliniques préliminaires mais qui n'ont pas été suffisamment testés», a-t-elle ajouté.

Le géant de la recherche en ligne a constaté «une augmentation du nombre d'acteurs malveillants qui tentent de profiter des gens en proposant des traitements non testés, trompeurs». Google précise qu'il ne s'agit pas de remettre en cause l'importance des découvertes médicales dans ces domaines, mais estime que «les essais cliniques régulés sont la façon la plus fiable de tester et prouver des avancées médicales».

Ce changement des conditions pour les annonceurs est soutenu par le président de la Société internationale pour la recherche sur les cellules souches Deepak Srivastava. «Le marketing et la commercialisation prématurés de produits non éprouvés à base de cellules souches présentent des risques pour la santé du public, portent atteinte à sa confiance dans la recherche biomédicale et freinent le développement de thérapies légitimes», a-t-il déclaré, d'après le communiqué de Google.

D'autres plateformes ont pris des mesures pour filtrer les messages médicaux trompeurs. En début d'année, Facebook, YouTube (le site de vidéos de Google) ou encore Pinterest ont expliqué qu'ils luttaient contre la diffusion de contenus de désinformation sur les vaccins ou de publicités pour des faux traitements contre le cancer.

 

À lire aussi : 

- YouTube et Pinterest montent au front contre les anti-vaccins

Envoyer par mail un article

Google interdit les publicités pour des thérapies non éprouvées

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.