Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

E-commerce : croissance très solide en France

24/09/2019 - par TP/AFP

D'après la fédération du e-commerce, les ventes en lignes ont continué de progresser au rythme soutenu de quasiment 13% en France au deuxième trimestre 2019, en ligne avec le cap des 100 milliards prévus cette année.

L'allure est constante, et quelle allure ! Les ventes sur internet ont progressé de près de 12,6% au deuxième trimestre en France, à 24,7 milliards d'euros, portées par une «arrivée massive de cyber-acheteurs» et une «forte progression» des sites marchands, a annoncé mardi 24 septembre la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

«À mi-parcours, on est dans les clous du cap des 100 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel qu'on avait anticipé pour 2019», a affirmé son directeur général, Marc Lolivier, lors d'une conférence de presse.

Le secteur a bénéficié ce trimestre d'une «arrivée massive» de nouveaux acheteurs (1,5 million de plus en un an selon Mediamétrie), qui «compense en partie une tendance globale à la déconsommation», selon Marc Lolivier.

L'autre facteur positif de ce trimestre est «la forte progression du nombre de sites marchands», soit 18% en un an, ce qui fait dire au dirigeant de la Fevad que «la transition numérique en France est en marche et s'accélère».

Panier percé

Les achats sur les sites de e-commerce ont représenté 415 millions de transactions (+19,7%), soit un nombre «multiplié par plus de six en dix ans».

«Même si le panier moyen poursuit sa baisse (-5,9%) et atteint aujourd'hui 60 euros (contre 63 euros il y a un an), le nombre moyen d'achats par acheteur continue à augmenter (+13%), ce qui représente 12,8 achats par acheteur sur le trimestre», précise la Fevad.

Ce «rythme de commandes» soutenu équivaut donc à une commande par semaine en moyenne et par cyber-acheteur, a souligné Marc Lolivier, relevant la «banalisation» toujours plus grande de l'acte d'achat sur internet.

Au total, les cyber-acheteurs ont dépensé chacun 766 euros durant le deuxième trimestre. Enfin, le e-tourisme a bénéficié d'un «rebond de croissance, dû en partie au rattrapage du ralentissement observé au deuxième trimestre 2018 en raison des grèves», note la Fevad.

 

À lire : 
Quoi de neuf dans l'e-commerce ?

Envoyer par mail un article

E-commerce : croissance très solide en France

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.