Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tech

Uber lance une application qui centralise tous les modes de transport

27/09/2019 - par AFP

Uber a présenté le 26 septembre une nouvelle application qui propose à ses utilisateurs aussi bien de réserver une voiture que d'opter pour les transports en commun, ainsi qu'une série d'améliorations de ses services, sans perspective concrète de dégager des profits dans un avenir proche.

«Nous voulons être le système opérationnel de votre vie quotidienne. Chaque fois que vous voulez aller quelque part, où que vous alliez, quoi que vous vouliez, de n'importe quelle façon, Uber veut être là pour vous», a déclaré Dara Khosrowshahi, le patron d'Uber, lors d'une conférence à San Francisco, en Californie.
La nouvelle application, testée dans des centaines de villes américaines et ailleurs, permet de comparer les différents moyens de transports (voiture, vélo, trottinette, transport public, hélicoptère Uber à New York...) et trajets possibles, ainsi que les coûts de ces différentes options, en temps réel.
Google Maps, Citymapper et d'autres fournissent déjà ce type de service mais Uber permet également de passer à l'action en appelant une voiture avec chauffeur, en prenant un vélo électrique ou en commandant un repas (Uber Eats), par exemple.
«Les transports publics sont souvent moins chers et plus rapides que la voiture», admet David Reich, directeur de la circulation chez Uber. «Il s'agit de gagner la confiance des utilisateurs, et de montrer aux villes que nous desservons que nous sommes le meilleur partenaire», détaille-t-il à l'AFP.

«Pas de synergies»
Le leader mondial des VTC, qui est entré en Bourse cette année mais subit des pertes colossales, tente ainsi de construire un écosystème dans lequel ses clients passeront potentiellement plus de temps.
En termes de modèle économique, cette évolution constitue un pari sur le long-terme: retenir ses utilisateurs dans son univers de services, avec des mécanismes d'abonnements et de fidélisation, permettra à Uber de récolter encore plus de données et de multiplier les occasions de monétiser cette clientèle.
«L'idée est bonne, mais la question c'est «allez-vous rester dans l'appli Uber ?», remarque l'analyste Rob Enderle. Il y a un danger, avec ce genre d'applications, que l'expérience ne se traduise pas de la façon prévue. (...) Si vous voulez manger, vous pensez à la nourriture, pas à la voiture. Pour chaque service les objectifs sont différents.»
«Je pense que cette appli va rendre les choses plus difficiles pour Uber parce qu'il n'y a pas de synergies apparentes entre les offres», a-t-il ajouté.
Au deuxième trimestre de cette année, le groupe a perdu 1,3 milliard de dollars et sa croissance a ralenti, tandis que ses dépenses ont doublé sur un an, à 8,65 milliards de dollars.

Envoyer par mail un article

Uber lance une application qui centralise tous les modes de transport

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies