Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SPONSORING

Le rugby à sept à l'essai

06/03/1998

Importé récemment en France, le rugby à sept, qui se pratique selon les mêmes règles que le rugby à quinze, mais avec sept joueurs et pendant deux mi-temps de sept minutes, n'a pas réussi sa percée. Si le tournoi international de Charléty, les 16 et 17mai prochains, obtient un succès aussi modeste que les deux précédentes éditions, les sponsors (Air France, Cap Gemini et Accor) pourraient bien arrêter de financer les 10MF nécessaires à ce rendez-vous.

Une partie décisive

«Il faut laisser au rugby à sept le temps de s'installer,plaide Jacqueline Chabridon, directrice de la communication d'Air France et passionnée de ballon ovale.L'autre grande épreuve mondiale, à Hong-Kong, a mis plusieurs années avant de faire stade comble. Aujourd'hui, elle rassemble plus de 40000 spectateurs! Nous verrons à la fin du tournoi si nous renouvellons notre contrat de parrainage.»Les organisateurs jouent une partie décisive. Pierre-Laurent Dussart, le patron de Pion Organisation, a fait venir les All Blacks. Les professionnels néo-zélandais risquent de tuer le suspense, tant leur supériorité est évidente. Pour remplir les 20000sièges de Charléty, l'organisation compte sur la venue des spectateurs de la finale du championnat de France de rugby, qui aura lieu le même week-end, au Stade de France. L'entrée au «Air France Rugby Sevens» leur sera offerte. Canal+ devrait diffuser une heure et demie du tournoi. Mais pour que le 7 devienne au 15 ce que le street-ball est au basket, il faudra attirer un public plus large.

Envoyer par mail un article

Le rugby à sept à l'essai

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.