Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sofinco n'en fait pas trop

18/02/2000

Le spécialiste du crédit à la consommation, Sofinco, revient sur le petit écran avec un discours qui n'en fait pas des tonnes. C'est signé Publicis Conseil.

Pas facile de parler du crédit à la consommation et de trouver le ton juste. Pas évident d'être ni racoleur (un écueil que n'avait pas évité Médiatis avec son «Besoin de deux patates?») ni anxiogène (comme la dernière mouture du Cetelem, signée Alice, pleine d'impact mais un brin angoissante). Sofinco, dans sa dernière campagne imaginée par Publicis, a cherché une voie médiane. L'organisme de crédit y parvient avec une série de films sans prétention signés des créatifs Éric Turlotte et Philippe Amy qui, eux non plus, ne se prennent pas au sérieux. À tel point qu'ils ont imaginé, dans l'un des spots à l'antenne depuis le 12février, de se mettre en scène en couple d'homosexuels new look qui se prend à rêver d'un tandem. Ils ne sont pas les seuls, sur cet escalator qui semble propice aux projets: une femme enceinte s'achèterait volontiers un ordinateur pour faire ses courses sur le Web (c'est tendance), une enrhumée pense à une nouvelle chaudière, d'autres rêvent à un jacuzzi, un voyage en Inde, un lit qui se redresse... Un autre spot, légèrement moins convaincant, joue sur le registre de l'humour, avec un père qui veut offrir un stage de football à son rejeton.«Dans un univers un peu sauvage, on essaie de travailler une stratégie de pouvoir d'achat, en tenant un discours d'adulte,commente Thierry Brulé, directeur commercial chez Publicis.Nous ne voulons pas être des pousse-au-crime. Quand on dit que "certains moments méritent un crédit", ce qu'on a fait récemment en affichage, c'est justifié en période de soldes.» «Nous voulons changer l'image du crédit,complète Éric Turlotte.Avant, quand une personne empruntait, elle se planquait, aujourd'hui, c'est devenue une manière de vivre.»Ou presque...

Envoyer par mail un article

Sofinco n'en fait pas trop

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W