Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TEXTILE

Dim, les dessous qui déshabillent

14/04/2000

Ta ta ta ta ta tam... La ritournelle Dim a la vie dure. Pour la nouvelle campagne du fabricant de sous-vêtements, l'agence Publicis a ressorti la partition originale de Lalo Schiffrin, créée dans les années60. Ce pur produit de l'«easy listening» est au service de la dernière innovation de Dim, Absolu, des dessous en microfibre sans coutures.

Sans discours technique

«Aujourd'hui, la mode est aux vêtements fluides, près du corps, sous lesquels on ne peut pas porter de la dentelle ou un Wonderbra. La lingerie doit devenir invisible», explique Natacha Dzikowski, responsable commerciale de la campagne. Plutôt que de tenir un discours technologique sur la microfibre, Publicis a choisi d'exprimer la sensation de confort, proche de la nudité, garantie par Absolu. Devant la caméra de Bettina Rheims, de joyeuses jeunes filles coiffées à la lionne, mais aussi un garçon (Absolu s'adresse aux hommes et aux femmes) s'amusent à se peindre des sous-vêtements à grands coups de pinceaux à même la peau.«On retrouve la bande de filles pleines de fantaisie des publicités Dim des années70,souligne Natacha Dzikowski.L'homme, lui, est dans la lignée de «l'Australien», la première publicité de Dim à montrer un homme nu.»Bettina Rheims, déjà réalisatrice du film pour les collants Cosmetic Beauté de la marque, a apporté sa patte de photographe de mode. Le film sera diffusé, en télévision, du 17avril au 7mai, et relayé par des affiches 4x3 à partir du 22mai. Une deuxième vague prendra le relais, le 1erjuillet.

Envoyer par mail un article

Dim, les dessous qui déshabillent

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.