Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INTÉRÊT GÉNÉRAL

Drogues: la remise à niveau

28/04/2000

Signée Euro RSCG Corporate, la nouvelle campagne gouvernementale de lutte contre la toxicomanie mise sur une meilleure connaissance des drogues pour mieux en prévenir les dangers.

Remettre les pendules à l'heure. C'est un peu l'idée de la dernière campagne gouvernementale de lutte contre la toxicomanie, sur les écrans depuis le 26avril. Les quatre spots conçus par l'agence Euro RSCG Corporate et, surtout, le livre d'informationDrogues: savoir plus, risquer moinsdiffusé en librairie ont pour principal objectif une mise à niveau des connaissances de chacun sur le sujet.

Informer et responsabiliser

Plutôt que de diffuser le traditionnel message de prévention, le Comité français d'éducation pour la santé (CFES) et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), qui ont coordonné la campagne, ont privilégié l'information et la responsabilisation.«Nous voulions sortir des débats idéologiques sur les drogues et donner accès au plus grand nombre à des informations scientifiquement validées»,explique Patrick Chanson, chargé de la communication à la MILDT. Bref, donner les moyens, notamment aux parents et aux proches de toxicomanes, de mieux prévenir l'usage des substances dites psychoactives que sont le cannabis, la cocaïne, l'ecstasy et l'héroïne, mais aussi l'alcool, le tabac, certains médicaments et produits dopants. On est loin des précédentes campagnes, plutôt générales et injonctives: «Parlons-en avant qu'elle ne lui parle» (1986), «Aidons-les à trouver la force de dire non» (1990) et «Contre la drogue, on n'est jamais trop» (1996). Les quatre films de quinze secondes sont clairement là pour interroger chacun sur ses connaissances réelles face aux risques des différentes drogues: «La dépendance, ça commence quand?», «Alcool, cannabis, cocaïne...: quelles différences, quelles ressemblances?», «...Connaît-on vraiment les risques?» et «L'homme a-t-il d'abord découvert le feu ou la drogue?». Cette dernière interrogation met en avant l'idée centrale de cette campagne selon laquelle«une société sans drogue, ça n'existe pas».

200000ex. pour démarrer

La finalité de ces spots est clairement de renvoyer le public au livre d'information réalisé par Euro RSCG Publishing. Diffusé jusqu'à fin mai à 200000exemplaires dans les librairies via le réseau des NMPP, il est vendu 10francs. Un million d'exemplaires supplémentaires sera ensuite mis gracieusement à la disposition de tout le circuit spécialisé (corps médical, associations, etc.).«Si les retours sont bons, nous envisageons de démultiplier sa diffusion via, par exemple, la police ou l'Éducation nationale»,précise Patrick Chanson. Précédée du lancement d'un site sur Internet (drogues.gouv.fr), de livrets d'information pour les professionnels et de partenariats avec La Cinquième et le Crips, cette campagne représente un investissement de quelque 22millions de francs (dont 9,5MF en achat d'espace et plus de 4MF pour l'édition du livre). Prochaine étape, l'an prochain, avec une campagne davantage ciblée vers les jeunes.

Envoyer par mail un article

Drogues: la remise à niveau

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies