Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

BOISSONS

Le picrate nouveau est arrivé

05/05/2000

Deux producteurs du Sud-Ouest s'unissent pour créer un vin léger, économique et adapté aux nouveaux modes de vie urbains.

Les vignerons du Sud-Ouest veulent convertir les Londoniens aux petits vins frais. Pour lancer les Vins de soif, une nouvelle gamme faiblement alcoolisée, les Producteurs Plaimont et les Caves de Rabastens, deux collectives du Gers et du Tarn, ont fait le déplacement au Bluebird, un des restaurants de Terence Conran dans la capitale britannique. La rencontre des vins de terroir et de ce haut lieu de la restauration branchée n'est pas fortuite puisque les Vins de soif sont destinés à 60% à l'exportation. Leur objectif de vente pour la première année est de 200000bouteilles, à 22francs les 75cl.

Une cible jeune et urbaine

Alcoolisés autour de 10°, les Vins de soif, proposés en rouge, blanc et rosé, s'adressent à une clientèle jeune et urbaine qui veut boire du vin au déjeuner sans risquer le mal de tête toute l'après-midi. Ils renouent avec la tradition des «picrates» que les ouvriers gardaient au frais dans la rivière ou dans le puits pour se désaltérer. «À l'époque, on n'avait pas de Coca-Cola pour se rafraîchir,explique André Dubosc, le directeur général des Producteurs Plaimont.Mais ces vins ne se conservaient que trois mois. Aujourd'hui, la technologie permet de conserver les vins de moins de 10°.» Deux ans d'efforts et des investissements dans des chais flambant neufs ont été nécessaires. Pour les producteurs du Sud-Ouest, cette innovation est un réflexe de survie: «Nous, les Gascons, nous ne sommes pas des commerçants dans l'âme, mais nous sommes obligés de le devenir,poursuit André Dubosc avec son accent chantant.Nous avons de mauvais raisins par rapport aux bordeaux, et l'armagnac ne nous fait plus vivre. Il faut oser être décalé.» L'expérience d'Olivier Saguez dans le lancement des Petites Récoltes de Nicolas est arrivée jusqu'aux oreilles de ce chef d'entreprise haut en couleur qui a confié à l'agence Saguez&Partners la définition de sa stratégie et la création du packaging. «C'est un concept global de vin léger: léger en alcool, léger par son mode de consommation, léger au portefeuille», souligne Olivier Saguez. Les puristes feront sans doute la fine bouche, mais le projet a l'avantage d'adapter un produit du terroir à l'air du temps.

Envoyer par mail un article

Le picrate nouveau est arrivé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.