Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Référencement plutôt que bannières

05/05/2000

Michel Bré, directeur général de NF On Line, croit beaucoup au développement de la vente en ligne. Mais il compte peu sur la publicité pour séduire ses clients.

Que représente la vente en ligne par rapport au chiffre d'affaires total? Michel Bré. Elle draine 15MF (300prévus pour2000), soit 1,5% du chiffre d'affaires total (10milliards de francs), mais elle est importante pour l'entreprise. Le site permet de toucher tout le monde, mais surtout d'attirer une clientèle nouvelle. En effet, 90% des internautes acheteurs sont des nouveaux venus chez Nouvelles Frontières. Avez-vous fait une campagne de publicité pour le site? M.B. Nous avons lancé une campagne dans plusieurs journaux spécialisés ou grand public. Elle va se prolonger au second semestre, sur les nouveaux produits du site. Notre budget publicité en et hors ligne pour le site était de 3MF en 1999. Ce n'est pas excessif par rapport à certains de nos concurrents. Il bénéficie en outre de la publicité générale pour Nouvelles Frontières. L'adresse figure sur les affiches (où n'apparaît pas le numéro de téléphone) et sur toutes les brochures. Avez-vous des bannières sur le Net? M.B. Très peu. La plupart des bannières, conçues par l'agence Pavloff et associés, sont sur le site Nouvelles Frontières afin d'enrichir la navigation. Les autres sont visibles sur Voilà et Yahoo! Le succès est correct par rapport aux moyens (500000 F), mais faible au regard de nos attentes. Apposer des bannières sur des petits sites serait du gâchis. Nous sommes très bien référencés sur les moteurs de recherche. Par ailleurs, 80% du trafic sur le Net passent directement par notre adresse. Entretien : C.P.

Envoyer par mail un article

Référencement plutôt que bannières

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.