Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Heineken, on en mangerait

19/05/2000

Devenu le premier annonceur du secteur en 1999, Heineken conserve, pour sa nouvelle campagne, le même registre. Avec un peu d'impertinence en plus.

On prend les mêmes et on recommence. Fond vert, pictos, gouttes de fraîcheur et signature de marque.«Simplement, par rapport à l'an dernier, on avait la volonté d'aller plus loin,commente Olivier Georgeon, directeur de création à Publicis Conseil.Le client a été rassuré par les résultats obtenus par la campagne de 1999. Les chiffres de vente, eux aussi, ont battu des records. Il était temps de "secouer la vieille".»De fait, les annonces et les affiches, diffusées à partir du 15mai, poussent le bouchon un peu plus loin. Au gré des supports, la canette Heineken joue les transformistes : dangereux malfaiteur aux Deux Magots, façonUsual Suspects, flacon de parfum avec «scent strip» incorporé pour la presse féminine, ou, pour évoquer l'idée de consommation conviviale, boîte à sardines. Ailleurs, le décapsuleur se baigne dans un verre à bière revisité en jacuzzi, la bouteille long col s'étire en More o'Ferral ou, pour les plus jeunes (majeurs cependant), la capsule laisse des traces dans la dentition. Tout cela paraît simple, mais la loi Evin se charge de transformer en casse-tête ce type de communication. Surtout quand, comme Heineken, on est légitimiste, pour éviter les ennuis qu'ont connus des concurrents comme Kronenbourg. Là, les suggestions des créatifs de Publicis passent à la moulinette des services juridiques de l'agence, puis de ceux du brasseur.«Chaque année, quand ils me voient arriver, ils rigolent d'avance à l'idée des créations qu'ils vont me refuser», râle Olivier Georgeon. La campagne 2000 devrait bénéficier des mêmes investissements qu'en 1999, soit 80millions de francs, un montant qui a permis à Heineken de devenir le leader du secteur en termes de part de voix. Devant la Kro.

Envoyer par mail un article

Heineken, on en mangerait

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies