Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Une industrie pas si lourde

26/05/2000

Pour un fabricant de centrales, de trains et de bateaux, Alstom étonne avec une campagne d'image internationale pour le moins décalée dans un univers plus habitué aux boulons et aux chiffres.

Au diable l'esthétique des turbines et le galbe des locomotives. Alstom présente avec sa nouvelle campagne d'image - la première depuis celle qui a annoncé son introduction en Bourse et son changement de nom en juin 1998 - un nouveau visage de l'industrie lourde. Un ton décalé pour le secteur, qui permet au leader mondial des infrastuctures du transport et de l'énergie de se distinguer radicalement de ses principaux concurrents, Siemens, General Electric et autres Bombardier. Le parti pris est audacieux, on le doit à DDB&Co, agence chargée du budget depuis mars dernier, au terme d'une consultation éclair remportée face à BDDP Corporate. Mis au second plan, voire simplement évoqués, les produits Alstom (TGV, paquebots...) ne sont là que pour mettre en scène la vie quotidienne de Pablo, Ming, Mario ou Kate, «clients» du groupe qui s'ignorent. Sans sortir la grosse artillerie, les 4visuels, visibles depuis le 22mai, suggèrent l'omniprésence d'un groupe qui, dans le monde, transporte 6milliards de personnes par an et produit 20% de l'électricité. D'où la signature: «More and more people need Alstom».«Nos objectifs sont: renforcer l'identification d'Alstom aux mondes du transport et de l'énergie, et donner un coup de jeune à notre image,explique Isabelle Baudelaire, directrice de la communication.Pour cela, nous visons une cible de leaders d'opinion et de décisionnaires auprès desquels nous souhaitons développer notre notoriété.»Une cible internationale que la campagne veut toucher à travers un plan média adapté (affichage permanent dans une quinzaine d'aéroports, forte présence sur Internet et presse européenne, américaine et asiatique). Soit un budget qui peut être estimé à environ 70MF.

Envoyer par mail un article

Une industrie pas si lourde

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.