Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Notre priorité : la périphérie parisienne

26/05/2000

Pierre Cassagne, directeur général et gérant d'Hippo Gestion & Compagnie, revient sur le développement de la chaîne de restauration.

Comment expliquez-vous le succès d'Hippopotamus? Pierre Cassagne. Le fondateur a eu deux traits de génie: reprendre le nom et le personnage d'Hippopotamus, et adapter le concept du dinners' américain à la France. Une carte simple, avec trois ou quatre morceaux de viande grillée, des entrées et desserts. Pourquoi le groupe Flo a-t-il racheté la marque? P.C. C'était un moyen de nous diversifier. Dans nos brasseries, le ticket moyen est de 200F. Chez Hippo, il est de 125F, la clientèle est différente. Qu'avez-vous apporté à Hippo? P.C. La culture Flo, celle de la cuisine. Jean-Paul Bucher et moi sommes des cuisiniers à la base. On a gardé le savoir-faire Hippo, l'ambiance en salle, l'accueil. La recette Hippo tient en quatre leitmotiv : communication, rigueur, simplicité et générosité. Qu'a changé la crise de la vache folle? P.C. Elle a accéléré la diversification. En 1992, Hippo c'était boeuf ou côte d'agneau. Maintenant on trouve du poulet, du canard. Comment la chaîne se développera-t-elle? P.C. Le rythme, c'est quinze nouvelles ouvertures par an. Avec un marché prioritaire: la périphérie parisienne. En dehors de la publicité, comment communiquez-vous ? P.C. Beaucoup en hors-médias, avec des mailings, des animations dans les restaurants et du sponsoring. L'axe, c'est le rugby. Nous soutenons l'élite (le Racing et le Stade français) et les minots des écoles de rugby. Mais chaque fois avec une justification géographique. Entretien : V.-X.M.

Envoyer par mail un article

Notre priorité : la périphérie parisienne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.