Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARKETING

Au royaume de l'enfant roi

09/06/2000

L'agence de design Hotshop a analysé l'univers de consommation des enfants. Son conseil aux marques: viser la tranche d'âge des 6-10 ans, les plus prescripteurs.

Avis aux parents d'enfants en âge scolaire: le parfum Pokémon débarque à la prochaine rentrée. Après les cartes à collectionner, la série télé, les gameboys, le film, Pikachu et ses amis sont les héros d'une nouvelle licence commercialisée par la Compagnie européenne des parfums. La Pokémonmania n'est pas près de se tarir, au grand dam des adultes. Car il faut se rendre à l'évidence, note Alexandre Bruère, planneur stratégique à l'agence de packaging Hotshop,«les enfants sont partis à l'assaut des linéaires. Les 6-12ans représentent un pouvoir d'achat de 10milliards de francs et pèsent pour 40% dans la consommation des familles.»Alexandre Bruère a réalisé une étude sur les produits et les packagings destinés aux enfants, dans le but de dégager des recettes marketing à l'attention des annonceurs. Lui-même futur papa, il a distingué la tranche des 3-6ans, les plus dépendants des choix des adultes, des 6-10ans qui commencent à exprimer leurs choix et des 10-12ans, vraiment indépendants. Les premiers baignent dans un imaginaire de contes bien incarné par les Teletubbies et Walt Disney. C'est l'âge où les marques rassurent les parents avec des packagings de couleurs douces, même si les bambins sont plutôt attirés par les tons vifs. Les 6-10ans recherchent la transgression et l'interdit, qu'ils trouvent dans les jeux vidéo et les livres de la collection Chair de poule. Ils raffolent des personnages malicieux comme Rayman, les mascottes des céréales Kellogg's ou les Pokémon. Ce sont aussi les plus sensibles aux opérations de fidélisation, comme les jeux ou les clubs, tel le club Rik&Rok d'Auchan. Les packagings alimentaires qui s'adressent à eux sont foisonnants, à la fois ludiques et riches en informations nutritionnelles pour amadouer les parents. Quant aux 10-12ans, ils ne jurent que par les marques, qui le leur rendent bien avec des produits inspirés par la glisse et les jeux vidéo.

Comme pour les grands

Selon Alexandre Bruère,«les 6-10ans ont le plus fort potentiel de consommation car ils sont vraiment prescripteurs». Des marques comme P'tit Dop, Virgin Surpriz ou Coppertone sont bien adaptées à cette tranche d'âge car elles déclinent des produits adultes, gage de qualité auprès des parents, tout en laissant les enfants se les approprier. En suivant cette logique, le planneur stratégique recommande aux marques d'investir de nouveaux segments, comme les pâtes, les riz, les jus de fruits premium ou les jambons.«Pourquoi ne pas lancer des riz multicolores ou en minidoses?»

Envoyer par mail un article

Au royaume de l'enfant roi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.