Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SPONSORING

En dehors du Tour, point de salut

23/06/2000

Les sponsors des équipes cyclistes françaises grincent des dents. Deux d'entre eux, Jean Delatour et BigMat, n'ont pas obtenu leur billet pour le prochain Tour de France alors qu'ils estimaient avoir les capacités sportives pour y participer. Difficile en effet pour une entreprise investissant dans le cyclisme de se passer d'une épreuve qui génère la quasi-totalité des retombées médias. L'an passé, selon une étude de Sports Marketing Surveys, la valeur de celles-ci s'est élevée à 14MF pour le sponsor de l'équipe la plus visible du Tour, contre environ 250000F pour Paris-Nice ou la Classique des Alpes.

Diffusion télévisée déséquilibrée

«Nous avions bâti une équipe pour participer au Tour,enrage Jean-Pierre Frety, Pdg des bijouteries Jean Delatour.Pour nous, cette non-sélection représente un manque à gagner important en termes de notoriété. Le Tour est un patrimoine national, mais il est géré par des financiers qui sont des fossoyeurs du cyclisme français.»Des accusations évidemment réfutées par les organisateurs.«C'est un paradoxe,se défend Jean-Marie Leblanc, DG de la Société du Tour de France.Quand le Tour est en bonne santé, le cyclisme français l'est aussi. Cette année, il n'y a jamais eu autant de groupes sportifs en France. Par ailleurs, les sponsors doivent arrêter de croire que créer une équipe leur donne automatiquement le droit de participer au Tour.»La course est tout de même devenue pratiquement incontournable pour le sport cycliste.«La puissance du Tour de France entraîne un déséquilibre, en termes de diffusion télévisée, parmi les épreuves cyclistes,souligne Daniel Baal, président de la Fédération française de cyclisme.En Italie ou en Espagne, beaucoup de courses sont retransmises sur les chaînes régionales. »Les futures télévisions locales, qui devraient prochainement voir le jour en France, pourraient aider les sponsors à bénéficier d'une meilleure exposition grâce à la diffusion d'épreuves moins majeures que la Grande Boucle.

Envoyer par mail un article

En dehors du Tour, point de salut

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.