Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

... Pascal Dolémieux

07/07/2000

Enfant, Pascal Dolémieux était déjà fasciné par les images pieuses. Le déclic viendra d'une photo de Cartier-Bresson montrant des Indiennes priant le ciel. L'étudiant en économie se lance alors dans la photo. En 1981, il obtient la bourse de la Fondation nationale de la photographie, puis le Prix Niepce, en 1983. À partir de 1987, il fait ses armes à Libération, puis participe à la création de l'agence Métis, en 1989. À 47ans, le photographe travaille pour IBM et la presse. De ses travaux, il souligne le caractère hétéroclite: «J'aime les images fabriquées, comme les portraits. Je m'ennuierais si j'étais cantonné à un seul registre.»

Même si elles ont l'air de photos prises sur le vif, les campagnes IBM sont toujours mises en scène, de l'idée la plus simple à la plus compliquée. Cette photo a été prise à Helsinki, en avril 1999. Les comédiens, choisis dans la rue, ont été un peu salis, pour avoir l'air de sortir de l'usine. Sur ces photos, on utilise peu de moyens: deux ou trois lampes, toujours le même type de film. Pour la publicité Magic Box, j'ai pris le cliché à la chambre. Les campagnes sont très homogènes: ce n'est pas grave si les photos sont floues. Je dois réaliser des images vraies, un peu comme de faux reportages. Les visuels IBM ont obtenu un Gold Award au New York Festival.» Le dossier dans lequel est parue cette photo traitait du Salon de l'agriculture. Pour cette image, un peu irréelle, j'ai suivi l'homme et la vache pendant un certain temps, jusqu'à ce que leurs silhouettes se confondent, se transformant en centaure. J'aime le reportage, mais mon goût me porte vers les sujets dits "légers". J'ai réalisé une série sur les policiers de Houston pourchassant les dealers de crack, mais ce n'est pas vraiment ce que j'ai envie de montrer. Réaliser une plus-value artistique en photographiant la misère me dérange beaucoup.» J'ai réalisé deux pages pour la partie Guide d'Epok, le consumer magazine de la Fnac. On me laisse relativement libre dans ces pages. La rubrique a un sens générique suffisamment large. Je trouve que cette photo a une belle matière. Le couple est habillé élégamment, afin de montrer qu'il sort le soir pour se rendre à un événement culturel, un opéra ou à un concert. J'ai également travaillé récemment pour un dossier sur le flirt, dans le même magazine.» Sur cette photo, on a l'impression que tout est calme et que la petite fille est seule. En fait, j'ai pris cette image dans une église bondée, en Corse, pendant un mariage. C'était la fin de la cérémonie. Des invités étaient attroupés à l'extérieur, tandis que les autres se dirigeaient vers la sortie. La petite fille s'est encadrée dans la porte, et j'ai enclenché à ce moment-là. J'aime cette photo, réaliste et poétique. Le monde de l'enfance me fascine.»

Envoyer par mail un article

... Pascal Dolémieux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W