Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ILS ONT DIT

25/08/2000

«La musique est le parent pauvre de l'expression publicitaire. On ne lui consacre que 5 à 10% du budget d'un spot alors qu'elle entre sans doute pour 50% dans l'efficacité d'un tel film.» Hervé Riffault, directeur de création, Saatchi&Saatchi «Tous les producteurs sont capables de réaliser des films pour un budget de 350000francs, mais, afin d'éviter tout malentendu, il est indispensable que tous les partenaires concernés se mettent d'accord sur la qualité que l'on peut attendre pour un tel montant.» Laurence Le Hire, conseil en production indépendant, Temps Clair «Il n'incombe pas aux annonceurs de définir eux-mêmes la part du budget d'un film publicitaire qui doit revenir à l'élaboration de la musique. Dans ce domaine, nous attendons au contraire que les agences jouent auprès de nous leur rôle de conseil. Malheureusement, celles-ci préfèrent souvent se décharger de cette responsabilité sur leurs clients.» Céline Brzezinski, responsable publicité, Canon France «Quoi qu'il advienne, on nous attribue immanquablement le même budget: 30000francs, ni plus ni moins. En outre, les agences tendent de plus en plus à intervenir en tant que coéditeurs ou coproducteurs et s'arrogent ainsi une partie de nos revenus traditionnels. Nous sommes une espèce en voie de disparition.» Philippe Gautier, producteur son, Lollipop Music «Répondre aux appels d'offres induit pour les producteurs une charge de travail extrêmement lourde et des coûts non négligeables. En ce qui me concerne, pour une quarantaine de films tournés chaque année, je participe à environ 150appels d'offres, ce qui représente un investissement de 1,5million de francs. Jacques Arnaud, producteur, Franco American «Les annonceurs, bien souvent, sont très réticents à donner leur chance à des réalisateurs de la nouvelle génération. Il n'a pas fallu moins de dix ans pour que des réalisateurs de clips comme Michel Gondry puissent enfin rejoindre le monde de la publicité.» Arnaud Moria, producteur, Les Télécréateurs

Envoyer par mail un article

ILS ONT DIT

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.