Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien : Patrick Buffard

01/09/2000

Patrick Buffard, directeur marketing chez Volvic, fait le point sur le nouveau positionnement de la marque. Pourquoi avoir choisi Zinedine Zidane pour incarner Volvic? Patrick Buffard. D'une part, à cause de sa notoriété. Même avant la victoire en championnat d'Europe, il était crédité d'une cote d'amour très élevée auprès des Français. D'autre part, parce qu'il correspondait bien à l'image de la marque. Volvic est perçue comme simple et authentique, avec des gènes régionaux forts, puisqu'elle est ancrée en Auvergne. Zidane est une personne vraie, à qui le succès n'a pas tourné la tête. De plus, il est attaché à ses racines, aussi bien à sa famille qu'à sa ville d'origine, Marseille. Par conséquent, il est en parfaite adéquation avec Volvic, qui se veut proche des consommateurs. Cette campagne représente-t-elle un tournant dans votre communication? P.B. C'est exact. Depuis la fin des années 80, le message de la marque était centré sur son origine volcanique, ainsi que sur la présence d'oligo-éléments dans sa composition. Nous avons effectué un virage en ne communiquant plus sur les origines de l'eau mais sur les bénéfices qu'elle apporte: la force et l'énergie. C'est pourquoi, le visuel de la campagne présente Zidane avec un visage concentré et déterminé, et non pas souriant ou rigolard. Histoire de montrer à la fois sa force physique et psychologique. Pourquoi avoir sorti cette campagne en été? P.B. Comme toutes les boissons, le marché de l'eau minérale est très saisonnier, et connaît un pic en juillet/août, à cause des grosses chaleurs. L'actualité de l'Euro a également été un élément déterminant dans le choix de la date. Comment vous situez-vous sur le marché des eaux minérales? P.B. Nous sommes à la quatrième place et, avec 8 à 9% de part de marché en volume, à égalité avec Vittel. Le leader est Cristalline, avec 18% de part de marché en volume, suivi d'Évian et de Contrex. Reprendrez-vous la figure de Zidane dans vos futures communications? P.B. Il est trop tôt pour pouvoir le dire. Nous allons d'abord dresser le bilan de l'opération Zinédine Zidane. S'il s'avère positif, il est probable que nous continuerons avec lui. Propos recueillis par D.L.G.

Envoyer par mail un article

Entretien : Patrick Buffard

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.