Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉLECTRONIQUE GRAND PUBLIC

Thomson multimedia: fini les complexes

22/09/2000

Les.

Pour une entreprise promise, en 1996, pour un franc symbolique au groupe coréen Daewoo, aujourd'hui en faillite, la revanche est plutôt belle. Thomson multimedia, quatrième fabricant mondial d'électronique grand public, présente sans complexe, depuis le 16 septembre, sa campagne de privatisation. Pour mener à bien l'opération, qui doit se solder par une levée de fonds de près de 3,5 milliards d'euros, le groupe avait tout de même un sérieux handicap d'image à surmonter.«L'idée de notre campagne de communication était justement de ne pas faire référence à ce passé difficile,explique Marc Meyer, directeur de la communication.La société est profitable et en croissance, c'est cette autre entreprise, leader sur plusieurs marchés, que nous souhaitions présenter au public.»

Atouts et succès méconnus du groupe

DDB&Co et Gavin Anderson, choisies face à Publicis Consultants et BDDP Corporate, ont misé sur la marque grand public et sur ses produits pour vendre l'action Thomson. Une démarche en rupture avec la plupart des précédentes campagnes de privatisation qui, à quelques rares exceptions, ont misé sur un discours institutionnel souvent pompeux.«Cette campagne, c'est un peu du trois en un,revendique Patrick Bernier, directeur général en charge du développement et du pôle Économie&Finance de DDB&Co.Elle a une fonction financière, mais aussi institutionnelle et commerciale.»Les spots et les annonces s'appuient en effet sur l'utilisation quotidienne des produits Thomson pour évoquer les atouts et succès méconnus du groupe. Bref, en signant sa campagne «La suite, c'est avec vous», Thomson multimedia veut tirer un trait sur le passé et n'évoquer que sa «success story».

Envoyer par mail un article

Thomson multimedia: fini les complexes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.