Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien

Bruno Didier : Steve Jobs a simplifié la vision de la marque Apple

22/09/2000

Bruno Didier est vice-président marketing d'Apple pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. À l'occasion du dernier Apple Expo, qui s'est tenu du 13 au 17 septembre à Paris, il évoque la renaissance de la marque, engagée par le CEO du groupe, Steve Jobs.

Quels sont les faits marquants de cet Apple Expo? Bruno Didier. Le groupe a présenté les nouvelles fonctionnalités de la gamme de portables iBook, maintenant dotée de la vidéo numérique. Le iBook devient aussi polyvalent que le iMac. La vidéo s'ajoute à l'Internet pour élargir encore le marché grand public. Trois nouvelles couleurs: indigo, citron vert et graphite constituent la collection d'automne. Les professionnels ont aussi découvert le prototype du système d'exploitation Mac OS X, qui est plus robuste. Son interface visuelle est plus cool, et son intégration avec le Net est renforcée. La version finale sera utilisable vers mi-2001. Autre innovation remarquée, le Power Mac G4 Cube. De quoi s'agit-il exactement? B.D. Le Power Mac G4 Cube s'adresse aux professionnels: graphistes, éditeurs et designers. Nous avons conçu un ordinateur aux dimensions réduites, en forme de cube, silencieux et esthétique. Du moniteur à la souris, c'est un bel objet. Le Cube a été imaginé par l'équipe de Jonathan Ive, le designer qui est à l'origine des formes, des couleurs et des matières révolutionnaires de nos ordinateurs. Comment gérez-vous la communication d'Apple en Europe et plus spécifiquement en France? B.D. L'agence TBWA-Chiat Day de Los Angeles conçoit toute la création. L'effort est concentré sur le grand public car c'est la cible la plus large. Nous conservons le slogan «Think different», qui évoque la créativité et notre côté rebelle. Les visuels sont volontairement épurés, car le design est à l'honneur. Chaque campagne est adaptée en Europe par TBWA. Nous annonçons dans sept pays dont les marchés sont les plus dynamiques: la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Suisse, la Suède, l'Italie et la Hollande. Quelle est votre stratégie médias en France? B.D. Nous lançons six campagnes par an, ce qui offre une présence médiatique quasi continue. 70% de nos investissements sont consacrés à la télévision. Les autres supports se suivent dans l'ordre: la presse grand public, professionnelle, et l'affichage. Quelle est aujourd'hui l'image d'Apple? B.D. Apple est un cas unique. Malgré les difficultés financières et techniques, la marque est restée forte et chargée d'émotion. Elle n'a pas perdu le soutien de sa communauté, qui représente 3% des utilisateurs d'ordinateurs dans le monde. Steve Jobs a su simplifier la perception de la marque. Il y a deux marchés: le grand public et le professionnels, et il y a deux gammes: bureau et portable. Du client au distributeur, c'est clair pour tout le monde. Faut-il toujours un chef charismatique pour qu'une entreprise high-tech prospère? B.D. Oui, il faut un leader, comme Steve Jobs, qui apporte une vision et attire de nouveaux talents. Il rassure parce qu'il est à la fois un créatif, un technicien et un manager. Les attaques contre Bill Gates ont-elles renforcé la marque? B.D. L'aspect tentaculaire de Microsoft a certes bénéficié à Apple. Être rebelle, c'est effectivement lutter contre l'hégémonie du PC. Quelle est la stratégie d'Apple sur la vente en ligne? B.D. Le site apple.com est décliné dans une trentaine de pays. C'est une plate-forme d'achats qui permet de se rapprocher du client. Je ne peux vous livrer de chiffres, mais la vente en ligne progresse, y compris en France. Nous avons aussi développé des services: les «icards» ou cartes postales électroniques, un service d'e- mail gratuit, ainsi qu'un système de protection des enfants contre les contenus inappropriés. L'avenir passe par le développement d'opérations spéciales et de promotions en ligne.

Envoyer par mail un article

Bruno Didier : Steve Jobs a simplifié la vision de la marque Apple

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies