Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pepsi a la dent dure

27/03/1998

CLM/BBDO signe pour la première fois un spot Pepsi destiné à être diffusé dans le monde. Derrière la caméra, Joe Pytka. Et un coût de production estimé entre 5 et 7MF.

C'est une grande première, un vrai coup de chance, le«talent des pauvres»,diront certains: après une compétition opposant les agences anglaise, australienne, brésilienne, française et, surtout, américaine du réseau BBDO, la parisienne s'est finalement vu confier par Pepsi la réalisation de l'un des six films internationaux de l'année 1998. Un sur six. Une proportion qui fait dire à Christian Baujard, responsable du budget Pepsi chez CLM,«qu'il s'agit là d'une sorte de miracle»,tous les spots internationaux de la marque sortant jusqu'à présent de BBDO New York. Ce spot de 60secondes made in France sera, si la chance lui sourit, diffusé dans plusieurs pays. Le brief était simple: il s'agissait d'illustrer la nouvelle signature de Pepsi, «Generation Next». Vaste sujet, auquel les créatifs, Guillaume de la Croix et Frédéric Temin, ont répondu par un film intitulé «Le train». L'histoire commence comme dans toutes les excellentes superproductions américaines. Un paysage verdoyant, grandiose, un train qui part, la fumée qui s'échappe... Et puis nous voilà à l'intérieur. Un jeune homme cherche à s'asseoir. Il arrive face à un compartiment où une superbe jeune femme souriante est déjà assise... Malgré la présence à ses côtés d'une autre femme, repoussante, le garçon s'installe. La chaleur est étouffante. La drôle de bonne femme s'assoupit, tête penchée, bouche largement ouverte sur une dentition plus qu'imposante. Les deux tourtereaux continuent de se dévisager, tandis que lui sort deux bouteilles de Pepsi. Que fait-on lorsque l'on a un tel trésor entre ses mains et pas de décapsuleur? La chute n'est pas loin. Après la sortie du tunnel, on retrouve tout ce petit monde dans le compartiment. Nos amis boivent goulûment. Les deux capsules de Pepsi trônent sur le revers de la veste de la vieille. Ses dents, elles, sont toujours accrochées à sa machoire! C'est du bon CLM/ BBDO et du bon Joe Pytka, le réalisateur, le tout supervisé par une marque américaine qui accepte d'avoir de l'humour sans pour autant se laisser aller à être vraiment drôle. Le tournage s'est déroulé en février en Sardaigne. Le coût de production serait compris entre 5 et 7millions de francs, selon l'agence. Quand verrons-nous cette minute Pepsi? Nul ne le sait. Il faut maintenant que le spot plaise aux filiales Pepsi qui auront à choisir entre cette production française et les cinq... new-yorkaises.

Envoyer par mail un article

Pepsi a la dent dure

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies