Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Joël Pétillon : Développer la vente en ligne

29/09/2000

Joël Pétillon, Pdg de Kindy, expose les objectifs de la marque. Quelles sont les spécificités du marché? Joël Pétillon. Les Français sont les plus faibles consommateurs en Europe: ils achètent six paires de chaussettes par an et par habitant, contre neuf en Allemagne ou huit en Grande-Bretagne. Le marché est tout autant féminin que masculin: les femmes portent de moins en moins de jupes, donc de collants. Dans les années quatre-vingt et au début des années quatre-vingt-dix, les demandes des consommateurs portaient sur l'aspect mode des chaussettes: ils réclamaient des couleurs et des dessins. Le modèle Intarsia à losanges, de Burlington, avait initié cette vogue. Désormais, les consommateurs recherchent avant tout le confort. C'est pourquoi nous avons lancé de nouveaux modèles: anti-odeur, sans contention et à effet massant. Comment vous situez-vous par rapport à vos concurrents? J.P. En GMS, Kindy est à égalité avec son concurrent historique, Olympia, à 15% de part de marché volume. Les marques distributeurs représentent 40%, Dim et Well 10%. En 1999, notre groupe a atteint un chiffre d'affaires de 393millions de francs, dont 314MF pour l'activité chaussettes. Notre notoriété globale est de 80% auprès des consommateurs. Qu'attendez-vous de votre nouveau site Internet? J.P. Conçu par l'agence Sylis, kindy.com est opérationnel depuis début septembre et vend des modèles sur lesquels on peut broder des initiales, ou encore des chaussettes grandes tailles. Nous souhaitons développer la vente en ligne, ainsi que les ventes hors GMS, comme dans des agglomérations telles que Paris où les grandes surfaces sont peu présentes. Nous allons prochainement ouvrir un magasin test dans le quartier de la Bastille. Propos recueillis par D.L.G.

Envoyer par mail un article

Joël Pétillon : Développer la vente en ligne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.