Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Olivier Courtin : Clarins teste l'e-commerce aux Etats-Unis

06/10/2000

Olivier Courtin, directeur général de Clarins, est l'un des fils du fondateur de l'entreprise. Il explique pourquoi le Net est le prolongement naturel de sa stratégie de communication et détaille ses projets. Comment Clarins est-il arrivé sur Internet? Olivier Courtin. Très tôt, nous avons perçu qu'Internet était un moyen de communication en phase avec notre marque, qui n'a jamais pratiqué la langue de bois. A l'origine, nos produits étaient réservés à la clientèle de l'Institut. En les diffusant dans le circuit sélectif, Clarins n'a jamais cessé de vouloir savoir comment ils étaient perçus. C'est sur cette relation que s'est construit le capital de confiance de la marque. Le Net permet d'exploiter ce capital, d'élargir le dialogue, et même de le rendre instantané, sans se substituer à l'écrit. Existe-t-il plusieurs sites Clarins? O. C. Le groupe a mis sur pied un site financier, clarins-financials.com, qui a été l'un des premiers à organiser une assemblée en ligne. Le site institutionnel a été repensé l'an passé et nous venons de sortir une version internationale. Par ailleurs, nous projetons de lancer un service de recrutement en ligne et un moteur de recherche des points de vente. Êtes-vous tenté par la vente en ligne? O. C. Aux Etats-Unis, Clarins vient de prendre une participation dans gloss.com, aux côtés de Chanel et d'Estée Lauder. Ce site de vente en ligne, opérationnel en février 2001, s'adressera aux très jeunes consommatrices qu'il incitera aussi à se rendre dans les grands magasins, atteints d'une baisse de fréquentation. D'après des études, le marché américain peut tabler à court terme sur 3% de produits de prestige vendus en ligne. De plus, la confiance dans les moyens de paiement y est acquise. Enfin, pour des raisons logistiques, nous ne pouvons pas implanter la vente en ligne tous azimuts. Entretien: Ch. H.

Envoyer par mail un article

Olivier Courtin : Clarins teste l'e-commerce aux Etats-Unis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.