Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ASSURANCES

Qui veut confier ses millions?

13/10/2000

Le groupe AGF, troisième assureur français, se lance aujourd'hui 13octobre dans l'activité bancaire. Objectif: contrer la concurrence des banquiers qui commercialisent des produits d'assurance.

Mon premier est un jeu de questions-réponses. Mon second peut rapporter des millions de francs. Mon troisième est retransmis en direct sur des écrans géants. Mon quatrième est animé par Jean-Pierre Foucault. Pourtant, la scène ne se déroule pas sur TF1... mais au palais des Congrès du Mans, le 6octobre dernier. Le groupe AGF, troisième assureur français, y a réuni tous ses agents généraux de l'ouest de la France pour leur présenter son dernier produit: une banque, dont le lancement grand public débute aujourd'hui 13octobre.«Avec Banque AGF, nous troquons une attitude défensive, visant à conserver nos parts de marché face à la nouvelle concurrence des banquiers, pour une stratégie offensive»,s'enflamme Antoine Jeancourt-Galignani. Pour mobiliser ses troupes, qui se posent bien des questions sur ce nouveau métier, le Pdg des AGF n'hésite pas à parler de «survie», en posant crûment la question:«Peut-on continuer à faire de l'assurance si l'on ne fait pas de la banque?»

Dix jours de marathon

Son discours est bien rodé. Ce jour-là, il achève en effet un marathon de huit conventions, qui l'a emmené en dix jours de Versailles à Montpellier, en passant par Le Mans.«Dans un contexte de fusion difficile entre les réseaux AGF, Athéna et Allianz, il était important de mobiliser nos réseaux en interne,explique François Vikar, directeur de la communication du groupe AGF, qui a dépensé 6MF pour ce roadshow organisé par les agences Lagon et Eleb&Campana.Il faut qu'ils comprennent que l'activité bancaire va leur permettre de renouer le dialogue avec leurs clients et donc d'optimiser leur métier d'assureur.»Si le succès de Banque AGF passe par la mobilisation interne, le groupe n'a pas lésiné, non plus, sur la campagne grand public. Pas moins de 50MF seront investis dans les médias d'ici à la fin de l'année. Le dispositif commence ce week-end par l'annonce de la naissance de la banque à travers le parrainage d'une cinquantaine d'émissions sur toutes les chaînes hertziennes (150spots de 6secondes).«Cette opération, préconisée par CIA Le Lab, doit nous apporter un maximum de visibilité et créer un effet de surprise»,explique Françoise Seguis, responsable de la publicité du groupe AGF. Un plan médias plus classique (cf. l'encadré) prend ensuite le relais à partir du 15octobre au soir à la télévision. Le film de 30secondes, réalisé par Alain Tixier -«un réalisateur que nous avons imposé à l'agence McCann-Erickson»,reconnaît Françoise Seguis -, sera ensuite décliné en spots de 20secondes présentant les principaux atouts de Banque AGF: un compte rémunéré à 5%, une gestion directe de son compte (Internet, Minitel, téléphone) 24heures sur 24 et 7jours sur 7, un taux de découvert très bas, une large gamme de produits et des tarifs très attractifs. Autant d'armes qui doivent permettre d'ouvrir quelque 600000comptes d'ici à trois ans. Aux dernières nouvelles, Jean-Pierre Foucault, séduit, serait l'un des premiers clients.

Envoyer par mail un article

Qui veut confier ses millions?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W