Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Paroles de jurés

13/10/2000

Guillaume Buffet, REPRÉSENTANT DE L'IAB, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SINGAPOUR

Dommage que le jury n'ait pas pu décerner de prix dans la catégorie «Lancement off et on line d'une marque digitale». L'agence chargée de la communication interactive étant rarement responsable de la publicité TV, les dossiers présentés, du coup, étaient incomplets. Il faut, par souci de cohérence, que les différentes agences d'un même annonceur concourent ensemble. On ne peut pas juger le lancement d'une marque digitale sur un spot.

Guillaume de Coral, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CB'A ON LINE

Les votes par catégorie furent parfois difficiles, car un site peut être à la fois marchand, développer des mécanismes pointus de marketing opérationnel et faire de l'image. Mais je suis ravi que le Grand Prix revienne à Bebloom. C'est un site fluide, simple, efficace, au design élégant et moderne. Son concept saute aux yeux: il est au service d'un acte d'impulsion qui favorise le rachat.

Axel Dauchez, PRÉSIDENT DE BDDP&TEQUILA INTERACTIVE

C'est toujours passionnant de débattre sur des cas concrets. Les dossiers présentés prouvent que le métier et le marché sont en profonde mutation. Les actions menées par les agences et leurs annonceurs ne sont plus gratuites. Après l'e-krach, nous sommes désormais dans une logique d'efficacité et de résultat. C'est d'ailleurs ce qui a gouverné les choix du jury.

Emmanuel Henrion, DIRECTEUR ASSOCIÉ DE BUSINESS INTERACTIF

J'ai été épaté par la forte mobilisation du jury et son implication à définir des critères d'évaluation pertinents pour juger les sites. Évidemment, on a tous regretté qu'il n'y ait pas eu de prix dans la catégorie «Lancement off et on line d'une marque digitale». À l'avenir, peut-être faudrait-il se concentrer sur le lancement spécifiquement en ligne.

Christophe Hocquet, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE PIXELPARK FRANCE

La création, parStratégies,d'un Grand Prix Internet autonome est un signe fort. Cela va aider à structurer et consolider le marché. Notre choix pour le Grand Prix s'est porté sur un site d'e-commerce, car c'est la véritable valeur ajoutée du média Internet, au-delà d'être un moyen de communication et d'information.

Godefroy Jordan, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE B2L/BBDO

Il est toujours passionnant de s'attarder sur les créations des autres agences et de voir comment elles présentent et justifient leurs actions. On se rend compte, toutefois, qu'il est difficile de juger sur un même plan des bannières et des sites. Après l'e-krach, le jury a voulu voter pour un site marchand pour démontrer qu'il croit aux dotcoms.

Romain Nouzareth, DIRECTEUR GÉNÉRAL D'ICON MEDIALAB FRANCE

Je sais que le Grand Prix décerné à Bebloom pourra surprendre. Le site n'est pas bourré d'animations en Flash, de fioritures inutiles. Il est sobre et efficace. Tant mieux, car il s'adresse aux utilisateurs qui cherchent un service pratique: acheter des fleurs en deux clics. Trop de sites sont aujourd'hui conçus par des créatifs qui se font plaisir. C'est l'objectif qui doit primer, les moyens en découlent.

Edith Nuss, DIRECTRICE GÉNÉRALE D'ANGIE INTERACTIVE

Le choix de Bebloom me satisfait. Car ce site a eu la modestie de privilégier le service au-delà de la virtuosité créative, ce qui montre une maîtrise de l'e-commerce. Évidemment, il est sans doute moins valorisant et moins spectaculaire, en termes de créativité, de primer des sites efficaces. Pourtant, sur le long terme, c'est bien ce que recherchent les annonceurs.

Edouard de Pouzilhac, PRÉSIDENT DE CFP

J'étais ravi de participer à ce jury composé de grands professionnels. C'était très enrichissant. Je me sentais un peu le Petit Poucet, mais j'ai beaucoup appris. Je regrette toutefois l'absence de certains acteurs, dont la participation aurait permis un choix plus représentatif du marché. Mais c'est la première édition!

Xavier Romatet, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE TRIBAL DDB/AACC

C'est bien plus difficile de juger des créations et des stratégies Internet que des campagnes de publicité. Les discussions ont été animées car le jury ne voulait pas sacrifier à la facilité. L'impossibilité de voter pour le «Lancement off et on line d'une marque digitale», faute de dossiers complets, prouve que les annonceurs doivent moins éparpiller leur communication et choisir une agence capable d'apporter une réponse globale.

Jérôme Toucheboeuf, DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE GREY INTERACTIVE

Nous n'avons pas été tendres. Par rapport aux candidatures en lice - il manquait notamment les grands acteurs de l'e-commerce -, nous avons cherché à construire la crédibilité de ce Grand Prix. Quand le choix ou la qualité ne nous semblaient pas assez pertinents, nous avons décidé de refuser de donner un prix.

Fabrice Valmier, DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT DE FI SYSTEM

Votre journal a dépassé le corporatisme en accueillant au sein de son jury des cultures «différentes». C'est-à-dire à la fois des patrons d'agences de communication interactives, membres de l'AACC, et des représentants de Web agencies (émanant de SSII), comme FI System. Le débat sur la crédibilité des Web agencies est donc tranché. L'inventivité sur le Web sera de plus en plus jugée, à l'avenir, sur le plan créatif mais aussi technologique.

Envoyer par mail un article

Paroles de jurés

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.