Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tristan Lecomte : Éviter le misérabilisme

20/10/2000

Après des études à HEC et un bref passage chez L'Oréal, Tristan Lecomte crée l'enseigne Alter Eco. Il vend des produits du monde entier, achetés selon les principes du «commerce équitable».

Qu'est-ce que le commerce équitable? Tristan Lecomte. Pratiquer le commerce équitable consiste à laisser les coopératives des pays en voie de développement définir elles-mêmes le prix de vente, à refuser une quelconque forme de travail forcé, à privilégier des relations contractuelles durables et transparentes. Cette notion est apparue dans les années 60 en Angleterre et aux Pays-Bas. Dans ce pays, il existe 850points de vente de commerce équitable, contre 100 en France. Comment expliquez-vous votre démarche au consommateur? T.L. Il n'est pas question de faire du misérabilisme. On n'achète pas du mauvais café sous prétexte que l'on fait une bonne action. Nous mettons en avant le design, la beauté et la solidité de l'objet. Ensuite, si le client le désire, il est informé de l'aspect solidaire et des conditions de fabrication. Comment sélectionnez-vous les fournisseurs? T.L. Nous avons une équipe de six personnes qui passe environ cinq mois par an à chercher des producteurs. Une de ses missions consiste à vérifier les conditions de travail. Nous achetons auprès des plates-formes spécialisées dans le commerce équitable. Entretien : M.N.

Envoyer par mail un article

Tristan Lecomte : Éviter le misérabilisme

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.