Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Hervé Soleranski : Des contenus pédagogiques

27/10/2000

Directeur délégué de Milan Presse, Hervé Soleranski explique comment les contenus ludo-pédagogiques pour les annonceurs vont relayer la classique vente d'espace.

Que représente un groupe comme Milan Presse sur le marché de la presse jeunes? Hervé Soleranski. Avec 16MF de chiffre d'affaires publicitaire brut Sécodip, nous ne représentons que 10% d'un marché global de la presse jeunes en forte progression depuis deux ans. Face à l'alliance Hachette-Disney-Bayard, nous sommes donc assez marginaux. Mais nous nous efforçons de trouver des solutions de communication à destination des enfants. En lançant de nouveaux produits? H. S. Nous avons dernièrement lancé le magazineJuliepour la tranche des 8-12ans, mais nous cherchons moins à nous développer sur la vente d'espace que sur les contenus ludo-éducatifs pour les annonceurs. Que ce soit à travers l'habillage de dos de pack, des kits pédagogiques, des contenus pour Internet ou des CD-Roms... Nous avons, par exemple, créé un CD-Rom sur le «grand voyage de l'eau» pour la Générale des Eaux. Que représente cette activité dans le chiffre d'affaires publicitaire de Milan? H.S. 25%, et c'est la part qui progresse le plus au sein du groupe. Nous avons des technico-commerciaux qui vendent des opérations clés en main à des annonceurs. Et nous profitons d'un réseau de 120VRP dans les établissements scolaires. S'agissant de la vente d'espace, nous attendons la parution d'une directive européenne qui encadrera la publicité télévisée pour les enfants. Ce peut être une chance pour la presse. Entretien: Amaury de Rochegonde

Envoyer par mail un article

Hervé Soleranski : Des contenus pédagogiques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.