Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Liliane Elsen : Les ingénieurs ont la culture du secret

10/11/2000

Liliane Elsen est vice-présidente de l'association France Nature Environnement, qui fédère des associations de protection de la nature et compte 800000adhérents. Elle porte un regard sévère sur la communication environnementale des entreprises. Quels rapports entretient France Nature Environnement avec le monde industriel? Liliane Elsen. Les rapports sont difficiles. C'est en partie de notre faute, car beaucoup d'adhérents partent du principe que les industriels sont des pollueurs et des menteurs. D'un autre côté, nos interlocuteurs sont souvent des ingénieurs qui ont la culture du secret. Les grandes écoles ne leur ont pas appris à communiquer. Pourtant, il existe des agences de communication qui épaulent les industriels pour cela! L.E. Ces professionnels ont des progrès à faire... Quant aux publicités du type Rhône-Poulenc ou Cogema, je les trouve dangereuses. Le décalage est très grand entre le discours et la réalité. Quels sont, selon vous, les secteurs économiques les plus réfractaires à l'écologie? L.E. Nos bêtes noires restent essentiellement la chimie, le nucléaire, la métallurgie. Quant à l'agriculture, c'est un lobby très fort en raison de son poids économique et de son rôle dans les campagnes. Est-il plus aisé de travailler avec les pouvoirs publics? L.E. Il subsiste beaucoup de lenteurs. Le ministère de l'Environnement manque de moyens financiers et de poids politique. L'Europe, elle, est plus active. D'ailleurs, une grande partie des décisions prises en France en faveur de l'environnement émanent, en fait, de Bruxelles. Entretien: M.N.

Envoyer par mail un article

Liliane Elsen : Les ingénieurs ont la culture du secret

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.