Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien : Reza Radji

24/11/2000

Reza Radji, le directeur du marketing et de la communication du groupe Monoprix, capitalise sur les «bastions fondamentaux de l'enseigne». À quel moment précis intervient cette campagne dans l'histoire générale du groupeMonoprix? Reza Radji. Il s'agit du premier volet de la communication institutionnelle du groupe Monoprix au second semestre 2000, une étape importante qui amorce l'arrivée de la campagne 2001, toujours en partenariat avec FCB, notre agence depuis 1997. Dans la continuité des prises de parole précédentes, elle intervient à un moment où la concurrence s'intensifie et où Monoprix doit fortement réaffirmer son positionnement de principal acteur du commerce en centre-ville. Nous avons 308magasins sur l'ensemble de l'Hexagone, qui ont réalisé quelque 21,2milliards de francs de chiffre d'affaires en 1999. On compte pas moins d'un million de clients passant chaque jour chez nous! Les visuels sont beaux. À quel positionnement cela correspond-il? R.R. En dehors de la valorisation de l'offre maquillage, cette campagne prend appui sur l'une de nos missions clés: embellir le centre-ville et le quotidien de nos clients citadins. Le score Ipsos le démontre, cette prise de parole a emporté l'adhésion générale de notre coeur de cible. Les premiers retours des tests, en cours avec CSA, concernant notamment la compréhension exacte de cette campagne, sont aussi très encourageants. Votre communication capitalise sur le maquillage, n'est-ce pas un peu réducteur par rapport à la panoplie de produits que vous offrez dans les magasins? R.R. Ce premier volet de communication assure une présence à l'esprit régulière et capitalise sur l'un des bastions fondamentaux de l'enseigne qui est le secteur de la beauté. À chaque fois, la campagne est accompagnée d'un catalogue. Les femmes achètent un rouge à lèvres sur quatre chez nous. Une deuxième campagne a été consacrée à la mode, là aussi avec un catalogue spécifique. Une troisième prise de parole sera consacrée à la valorisation de la gamme alimentaire Monoprix Gourmet, encore avec de l'édition. Il s'agit de preuves concrètes de la philosophie du groupe, «démocratiseur des modes et des tendances», qui valorisent le choix des produits Monoprix à deux pas de chez soi. Entretien : Carole Soussan

Envoyer par mail un article

Entretien : Reza Radji

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.