Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Luc Finot : Nous sommes repartis à fond

24/11/2000

Luc Finot, l'ancien président de Mérinos, aujourd'hui directeur du marketing et de la communication d'Epéda, revient sur les difficultés récentes rencontrées par la marque et évoque ses pistes pour l'avenir. Pourquoi avez-vous été amenés à fermer deux de vos cinq usines? Luc Finot. Nous nous sommes retrouvés en surcapacité de production à cause de la concurrence du latex et de la pression de la distribution. Nos machines doublonnaient, nous avons dû fermer les sites de Mer et de La Charité le 1er septembre 1999. Il y a eu un plan social pour reclasser les 400licenciés. 150 l'ont déjà été. Avez-vous connu des difficultés pendant cette période? L.F. Oui, il y a eu, pour la clientèle, une période d'insatisfaction parce que nous étions désorganisés en termes de logistique, de fabrication et d'organisation. Parfois, le sommier arrivait sans le matelas, ou le jeu de pieds parvenait avec quinze jours de retard. Depuis le mois de mai, tout est rentré dans l'ordre et nous sommes repartis plein pot. Il faut noter que nous n'avons jamais diminué nos investissements publicitaires pendant cette période, ce qui nous a permis de maintenir nos parts de marché. Comment voyez-vous l'avenir désormais? L.F. Nous pouvons tirer notre épingle du jeu, même si le contexte reste difficile quand on voit l'essor de chaînes comme Ikea qui nous concurrencent, en mixant campagnes de marque et offres promotionnelles. À condition que celles-ci restent qualitatives, comme nous le faisons avec l'offre Grand Large, l'ensemble matelas-sommier de 160x200 au prix du 140x190. Nous avons investi 5millions de francs en presse dans cette opération, avec un objectif de 10000pièces sur trois mois. Au final, nous en avons déjà vendu plus de 15000. Entretien: V.-X.M.

Envoyer par mail un article

Luc Finot : Nous sommes repartis à fond

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.