Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

DESIGN

Vivendi, à en perdre son latin

10/04/1998

Jean-Marie Messier voulait un nom capable d'incarner dans le monde les métiers du groupe (la communication, l'environnement et la construction) et des valeurs d'écoute, de qualité et de réactivité. Avec Vivendi, le Pdg de la Compagnie générale des eaux pense avoir trouvé l'oiseau rare: «Nous n'avons pas eu à choisir, il s'est imposé de lui-même», parmi les quelque cinq mille cinq cents noms proposés par Nomen. Pour l'installer dans les trois ans à venir à l'international, Jean-Marie Messier va investir, à partir du 16mai, plus de 100millions de francs. L'identité visuelle de Vivendi, commandée sans appel d'offres à Catherine Chaillet, une «créatrice» dont la principale référence, le premier logo de TF1, remonte à 1974, paraît singulièrement en retrait par rapport à ces ambitions. Nous avons demandé à Jean Perret, directeur de création de Style Marque et auteur d'ouvrages de référence sur le sujet, de juger cette création. Quelle est votre réaction devant ce logo? Jean Perret. C'est un gag ou quoi? Je suis à la fois très étonné et très perplexe devant une telle création, elle n'a aucun des ingrédients d'une véritable marque, sans même parler d'esthétique. Que reprochez-vous à cette création? J.P. Sur le plan technique, ce logo relève au mieux de l'amateurisme, au pire de l'ignorance. Il n'y a pas de typographie, pas de signes, rien. Les règles de la calligraphie sont immuables et, ici, elles ne sont même pas respectées. J'ai enseigné pendant dix ans à l'École supérieure des arts graphiques et je n'aurais jamais accepté ce type de travail de la part d'un élève. Le lettrage et le tracé font très amateurs. Cela vient-il du brief? J.P. Pas forcément. Le musée du Louvre, à partir d'une idée voisine, s'est doté d'une identité qui a du souffle: le mot Louvre, en typo Garamond, s'inscrit en réserve sur fond de ciel. Ici, le problème n'est pas tant ces petits oiseaux, des hirondelles paraît-il, et ces «V» désaxés. Après tout, rien n'est interdit et, quand on crée une marque, on est libre d'en faire ce que l'on veut, mais il n'y a aucun rythme, aucune composition. Ces cinq lettres, le président de la CGE aurait pu les tracer lui-même! C'est désolant de la part d'un groupe mondial. Les Français ont déjà une piètre réputation de graphistes à l'étranger, ça ne va pas s'arranger. Didier Falcand

Envoyer par mail un article

Vivendi, à en perdre son latin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies