Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien : Christophe Lechère

05/01/2001

Christophe Lechère, directeur marketing et développement de Stepstone France, revient sur la campagne de lancement online de la marque. Dans quel esprit cette campagne onlinea-t-elle été conçue? Christophe Lechère. Cette vague de bandeaux reprend l'idée visuelle de la campagne offline en télévision et en affichage conçue par l'agence Résonnances&Cie. Elle montre des galets sur lesquels il faut cliquer. Nos bannières, créées par l'agence Virtuology (ex-Millénium) et Résonnances&Cie, se trouvaient sur des sites très différents: Wanadoo, Yahoo, Nomad, Multimania, Lycos, etc. Cette nouvelle campagne a-t-elle eu des répercussions importantes sur le trafic du site? C.L. C'est très difficile à chiffrer. Nous estimons cependant que 30 à 35% du trafic a été réalisé grâce au canal Internet. Au troisième trimestre 2000, 9millions de visiteurs ont été dénombrés, avec une pointe en octobre à 4,2 millions de sessions d'utilisateurs. Comment vous situez-vous par rapport à vos concurrents? C.L. Stepstone est le site de recherche d'emploi qui génère le plus de chiffre d'affaires en Europe avec quelque 17millions d'euros (112millions de francs) au troisième trimestre 2000. Nous comptons plus de 2000clients - entreprises, secteur public et cabinets de recrutement sous contrat annuel - et proposons 335000curriculum vitae enregistrés. D'origine norvégienne, Stepstone est présent dans dix-sept pays. En France, nous sommes arrivés six à douze mois après nos concurrents. Ces derniers se situent dans plusieurs familles de sites: ceux qui sont importants en France mais qui n'existent pas à l'étranger, comme cadremploi ou cadres-online, de grands acteurs internationaux comme Monster ou Jobline, des sites régionaux et ceux qui développent des niches particulières. Quels sont vos projets en termes de communication? C.L. En 2001, nous comptons investir le même budget que l'année dernière, avec une part plus importante en offline. En ce qui concerne la communication online, que nous avons confiée depuis mai dernier à l'agence e- ketchum, nous souhaitons recentrer davantage les sites sur lesquels nous apparaîtrons. Propos recueillis par Delphine Le Goff

Envoyer par mail un article

Entretien : Christophe Lechère

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.