Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUTOMOBILE

Une deuxième vie pour la Laguna

12/01/2001

Avec la nouvelle version de ce véhicule, Renault entend administrer la première preuve de son positionnement de «créateur d'automobiles». Un lancement soutenu par un film spectaculaire de l'agence Publicis Conseil.

Amateurs de sensations fortes, ce spot diffusé du 12 au 30janvier est pour vous. Réalisé par Stéphane Sednaoui (production Bandits) et imaginé par les créatifs Arnaud Le Bacquer et Olivier Houel, il offre un palpitant voyage de 40secondes au centre du corps humain. Du coeur à l'oeil en passant par le cerveau, la caméra, aidée par les effets spéciaux de Medialab, se faufile dans un organisme sur une musique de l'ex-Taxi girl Mirways. Cette virée, dans la veine du dernier spot Liberty Surf, n'a rien de gratuit: elle veut montrer l'osmose qui se crée entre le propriétaire d'une nouvelle Laguna et sa voiture.«Nous sommes partis de l'idée que jamais une voiture n'avait été conçue pour s'adapter de la sorte à son conducteur»,explique Serge Fichard, directeur de création avec Pascal Midavaine sur le budget Renault chez Publicis Conseil. De fait, la nouvelle Laguna que lance aujourd'hui Renault dispose d'innovations jusqu'ici réservées à des segments plus haut de gamme que celui de ce véhicule. Le conducteur peut tout à la fois le démarrer sans clé, être alerté dès que la pression d'un pneu est trop faible ou être assisté lors d'un freinage d'urgence. Autant d'éléments détaillés dans les annonces presse qui accompagnent le spot. Plus de 20000affiches en France soutiennent aussi le lancement. Après l'Hexagone, la campagne sera déployée aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Espagne, en Italie, en Allemagne et dans les pays de l'Est. Pour Renault, ce lancement est décisif. Il est la première preuve de son positionnement de «créateur d'automobiles». Le constructeur, sur la durée de vie du véhicule (sept ans), veut en vendre 2millions, contre 1,5 pour la première Laguna lancée en 1994. Et il espère que les ventes du break atteindront 40% du total, contre 15% pour le Nevada, le break de feue la première Laguna.

Envoyer par mail un article

Une deuxième vie pour la Laguna

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies