Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien : Aymeric de Maistre

09/02/2001

Aymeric de Maistre, chef de groupe marketing chez UDV France, revient sur le succès de la dernière campagne Baileys. Quel était l'objectif de la vague presse conçue par J. Walter Thompson? Aymeric de Maistre . L'idée était de véhiculer l'aspect gourmand du produit, crème de whisky au café. Les visuels en affichage, montrant des ballotins contenant des mignonnettes de Baileys, étaient déclinés en presse. Nous avons également fait un coup événementiel à Noël avec un visuel où la bouteille était déguisée en bûche. Quelle est votre cible de clientèle? A. de M. Nous visons les jeunes adultes de 18 à 35ans. Notre cible est mixte, avec une légère pointe féminine: le faible degré d'alcool (17°) et son goût particulier séduisent les personnes qui ne sont pas forcément à l'aise avec les alcools forts. Par ailleurs, nous avons constaté une très légère saisonnalité: nous sommes davantage consommés en automne et en hiver. Comme pour la plupart des liqueurs, l'essentiel des achats se fait en grande et moyenne surface. Mais nous souhaitons développer notre présence en café-hôtel-restaurant, avec des cocktails comme le Baileys Café. Comment vous situez-vous sur le secteur des liqueurs? A. de M. Baileys fait partie des liqueurs-crèmes. Sur ce segment, nous sommes leaders à 95%, avec pour concurrents les marques distributeurs. Dans le segment plus large dit des «liqueurs modernes», nous nous situons à la troisième position, derrière les marques Malibu et Soho. Le marché est très dynamique et l'environnement très concurrentiel. On a remarqué cette année une recrudescence dans la communication des marques. Quels sont vos projets en termes de communication? A. de M. Dans la mesure où cette campagne nous donne entièrement satisfaction, nous allons continuer la saga, en déclinant les aspects gourmands de Baileys. Une vague presse est prévue en février. Propos recueillis par Delphine Le Goff

Envoyer par mail un article

Entretien : Aymeric de Maistre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.