Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

www.petit-bateau.com

Accostage sur le Web

09/02/2001

Arrivé tard sur le Net, Petit Bateau propose un site imprégné de ses valeurs, à la fois institutionnel et ludique. Objectif: nouer des liens durables avec les internautes.

À quoi ça sert d'imaginer un site si on ne peut pas participer?» L'accroche du site Petit Bateau, qui a débarqué sur le Net il y a à peine trois mois, rappelle la signature de sa publicité et ses valeurs, tournées vers une enfance volontiers turbulente. À côté de rubriques classiques comme l'histoire de la marque et la présentation de quelques produits, l'enseigne présente le jeu des e-leoux, de drôles de petits personnages créés par chaque visiteur, qui se promènent de page en page pour chercher des pépites. Ces trésors peuvent être échangés contre des pouvoirs virtuels. Les joueurs envoient des e-mails préécrits aux autres e-leoux et les appellent pour ouvrir avec eux un trésor collectif. Ils sont ainsi incités à revenir fréquemment sur le site. Une rubrique news et un petit journal, l'e-leou mag, permettent aussi de garder le lien avec les internautes.

Une marque patrimoine

Graphiquement, le site reprend les bleus de la marque tout en adoptant«une interface de console de jeux grâce à des boutons ronds»et«se dynamise par une technologie innovante qui permet à chaque e-leou de voir les autres se déplacer»,explique Stéphane Ely, directeur général de Cent Degrés Interactive, l'agence qui a créé petit-bateau.com. Petit Bateau n'a pas du tout cherché à concurrencer les sites de jeux.«Nous ne voulions ni un site institutionnel ni un site ludique déconnecté de la marque,précise Claude Hérail, directrice de la communication chez Petit Bateau.Nous avons donc inventé cette double navigation qui permet aux visiteurs de parcourir l'univers Petit Bateau tout en s'amusant.»La création de petit-bateau.com, tardive par rapport à d'autres marques, s'inscrit dans la stratégie de Petit Bateau depuis quatre ans.«Nous avons repositionné la marque en 1996 sur l'enfant,continue Claude Hérail.À l'époque, elle était devenue générique et désuète.»Aujourd'hui, elle bénéficie d'un taux de notoriété de 90% et fait partie des marques patrimoine. Les plus grands se la sont appropriée grâce au phénomène du T-shirt, mais elle reste liée à l'enfance. Le site jette donc une passerelle entre les générations et cherche à séduire à la fois les mamans et les enfants, sans les opposer.«Ce sont les parents qui initient les enfants et qui souvent reçoivent les e-mails,ajoute Stéphane Ely.Nous créons un lien entre la marque, les enfants et les parents. C'est aussi un premier pas vers la vente en ligne, car toute vente commence par une relation client.»Une vente en ligne qui pourrait permettre à Petit Bateau d'appuyer son implantation internationale. Dotée de dix-neuf boutiques dans sept pays étrangers, la marque y réalise 39% de son chiffre d'affaires (ce dernier totalise 1,2milliard de francs en 1999) et souhaite activement développer cette branche.

Envoyer par mail un article

Accostage sur le Web

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.