Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Culture Club

23/02/2001

L'histoire du flyer, carton d'invitation se prêtant à toutes les audaces graphiques, est intimement liée à celle des night-clubs. Un concours consacre ce descendant du bristol.

Une photocopie brute de décoffrage. Voilà à quoi ressemblaient, pendant la période punk, les premiers flyers. Les flyers, du verbe «to fly», qui signifie voler, sont ces petits papiers au graphisme innovant, sortes de bristols new-look invitant à des soirées ou à des concerts. Depuis le noir et blanc cradingue des débuts, ces cartons se sont prêtés à toutes les audaces, et ont cette année les honneurs d'un concours, organisé par le magazineÀ Nous Parisdiffusé dans le métro (voir l'encadré).«Cette culture graphique commence à entrer dans les galeries,explique Michel Lallement, DG d'À Nous Paris.Le flyer reste lié aux mouvements underground, même si certains artistes se sont fait un nom, comme La Shampouineuse, véritable pionnier.»Leur explosion date de l'apparition de nouveaux logiciels, comme XPress, qui ont permis à tous les graphistes en herbe de s'exprimer.«La base du flyer, c'est le piratage, le recyclage,souligne Christian Copin, directeur général de l'agence d'événementiel Positiva, qui a participé à l'organisation du concours.Les graphistes qui les réalisent n'ont pas les moyens de se payer un studio photo, ils font du "sampling" d'images glanées à droite et à gauche. Un peu comme les DJ, dont on disait au départ qu'ils ne créaient rien, et qui sont aujourd'hui considérés comme des artistes à part entière.»De fait, l'histoire du flyer est intimement liée à l'émergence des musiques électroniques et à la vie nocturne.«Ceux de l'année sont d'excellents instantanés des tendances 2000, de la vie des clubs et des courants musicaux», estime Christian Copin. En 2001, d'après lui, le flyer du futur sera interactif:«Les e-mails coûtent encore moins cher et permettent de créer des invitations animées.»Mais les flyers papier n'ont pas dit leur dernier mot. Leurs adeptes sont encore nombreux à les garder religieusement, voire à les afficher. Comme une véritable oeuvre d'art.

Envoyer par mail un article

Culture Club

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.