Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

...François Chalet

09/03/2001

Parce que «le chat» est l'anagramme de son nom, François Chalet, trente ans, aime se représenter sous la forme d'un félidé malicieux. D'ailleurs, il y a toujours un petit chat caché dans ses dessins. Né à Berne et vivant à Zurich, il se situe dans la tradition du graphisme suisse, épuré et conceptuel, qu'il modernise par l'utilisation de l'ordinateur. Ses lignes simples évoquent la série américaine South Park, mais il préfère se référer à l'humour et au génie narratif de Tex Avery. Ses images stylisées contiennent toujours une petite histoire et un clin d'oeil impertinent. Très connu en Allemagne et en Suisse, il vient de signer avec l'agence de graphistes Prima Linea pour se lancer en France.

J'ai créé une galerie de personnages pour le journal suisse Internet Standard. Ils ont tous une tête d'ordinateur connecté à une mappemonde, mais chacun est différent: il y a des vieux, des jeunes, un barbu, un punk, un chat... Comme des pictogrammes, ils fonctionnent aussi bien dans toutes les tailles. Ils ont contribué à l'identité du journal.» Escolette est une agence de voyages suisse qui cherche à attirer un public jeune. Elle voulait une campagne qui se remarque malgré un budget réduit. Mon style de dessin très graphique, créé sur ordinateur, se prête facilement à l'animation en Flash. J'ai imaginé le personnage du singe qui est devenu la mascotte d'Escolette. Il a été décliné en affichage, en presse et même en costume. On pourrait dire que mon style est très suisse par sa sécheresse, mais j'essaie toujours d'apporter de la spontanéité, de la naïveté, de rendre l'ordinateur vivant. De plus en plus, j'apporte de la texture à mes dessins, je scanne des photos que je retravaille ensuite. Je ne suis pas un fondamentaliste de l'ordinateur.» C'est ce travail qui m'a fait connaître en Allemagne. Il est typique de la tradition du graphisme suisse: faire passer de l'émotion dans un minimum de traits. L'agence m'a laissé assez de liberté pour participer au concept. Je n'aime pas apposer simplement mon style à un board déjà écrit. Je préfère travailler à partir d'une idée de l'agence et raconter ma propre histoire.»

Envoyer par mail un article

...François Chalet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.