Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LOISIRS

Le Parc Astérix se défoule sur le Nord

23/03/2001

Pour sa première campagne signée Red Cell, le Parc Astérix affiche un nouveau positionnement sur le thème du défoulement. Au menu, des «Ha! Ha! Ha!» bien gaulois.

Irrévérence, impertinence, le tout dans une franche hilarité... Pour sa nouvelle campagne, lancée le 23mars en affichage, le Parc Astérix arbore un tout nouveau visage. L'esprit, lui, reste bien gaulois. L'agence Red Cell (anciennement Conquest), qui succède à TBWA\Paris, est à l'origine du nouveau concept, fondé sur le défoulement, et signé Parc Astérix.«Il succède au rire et à l'ancienne signature, "Rire est notre idée fixe". Dans un marché des parcs de loisirs en pleine expansion, il fallait gagner en statut et donner du contenu à ce lieu, visité par deux millions de personnes chaque année», explique Bruno Lacoste, directeur général chargé de la création de Red Cell Paris. L'exubérance, la diversité des attractions encore peu connues, la traversée iconoclaste de l'histoire française... Tous les atouts du Parc, deuxième en France derrière Disneyland Paris, se retrouvent dans une série de cinq affiches étonnantes. Elles ne contiennent qu'une typographie de «Ha!» et le logo du Parc Astérix, à chaque fois mis en scène. L'atelier Kuntzel et Deygas a finalisé ce travail graphique imaginé par Red Cell. Direct, simple et gai,«à contre-courant du cliché créatif de la méchanceté qui commence à lasser», selon Bruno Lacoste, on y retrouve tous les «Ha!» du Parc. Ils illustrent l'effroi du spectacle«Main basse sur la Joconde», la satisfaction aux vues des jets d'eau du ballet des dauphins, illustrent le sillon de la nouvelle attraction «La trace du Hourra», expriment la liesse de «L'assurance fou rire», le spectacle du barde, ou encore incarnent les boucles du looping Goudurix. Cette campagne de marque, qui délivre du contenu sur les attractions, met la pression sur l'Ile-de-France, la Somme, le Pas-de-Calais et le Nord. Étalée de mars à octobre, une campagne radio complètera ce dispositif à l'échelle nationale, mais toujours avec un effort particulier sur l'Ile-de-France. La télévision, utilisée pendant plusieurs années par le Parc, a été abandonnée.«Nous voulions éviter la déperdition en nous concentrant sur le bassin de recrutement du Parc», commente Sylvie Gassmann, directrice générale de Red Cell. Cette campagne grand public à forte visibilité, en pleine année Astérix, permet à l'agence de légitimer son positionnement sur les marques challenger au sein de sa maison mère, le groupe WPP.

Envoyer par mail un article

Le Parc Astérix se défoule sur le Nord

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.