Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien : Jacques Daumal

30/03/2001

Jacques Daumal, PDG de Lise Charmel, dirige l'entreprise depuis 1975. Il s'occupe plus spécifiquement des collections et de l'image de la marque. Il commente l'esprit de la dernière campagne. Dans quel contexte s'inscrit cette campagne? Jacques Daumal. Elle est sortie la semaine du 7 au 14février. La lingerie devient de plus en plus un article de cadeau pour la Saint-Valentin. Et il s'agit d'une tendance de fond: les hommes osent enfin entrer dans les boutiques de lingerie! De plus, la campagne ouvre la saison printemps-été, qui succède aux soldes. Nous continuons avec l'affichage Decaux car nous obtenons des résultats satisfaisants depuis trois ans. Nous jugeons ce support approprié, puisqu'il est vu par un grand nombre de personnes et conserve un caractère encore intimiste, contrairement au 4x3. En quoi cette campagne différencie Lise Charmel des autres marques de lingerie? J.D. L'image que l'on projette de la femme dans cette dernière campagne est nouvelle. Elle nous a demandé deux ans de travail, d'essais photo, pour l'exprimer. C'est une femme de séduction, mais qui demeure proche. Le ressenti intime des photos exprime en même temps une élégance fondamentale. Elle a l'audace de séduire et, indiscutablement, une intelligence du geste qui la dévoile tout en pudeur. D'ailleurs, le jury du Grand Prix de l'affiche française ne s'y est pas trompé en votant pour l'affiche de la femme au string. Ils ont vu dans ce regard une provocation acceptée de la femme, qui traduit une évolution des mentalités. Pourquoi n'avez-vous pas eu recours à une agence de communication? J.D. Nous sommes des artisans, créateurs de tendances. Nous nous positionnons dans le luxe, donc nous sommes très sensibles à l'identité que nous voulons donner. Quand on passe par l'externe, il y a toujours un décalage dans la mise en forme. L'état d'esprit de la société n'est pas dans la lingerie marketing, mais beaucoup dans l'engagement personnel. Nous avons le souci du détail et du raffinement que l'on ne retrouve que dans l'esprit couture, voire haute couture. Entretien : Hélène Huteau

Envoyer par mail un article

Entretien : Jacques Daumal

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.