Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

... Sébastien Dhrey et Benoît Millot

04/05/2001

Le Club des DA a consacré leur collaboration. Leur vidéo pour Adore d'ICube, y a reçu le premier prix de la catégorie clip. Pour autant, ils ne veulent pas être considérés comme un binôme, même s'ils collaborent sur de nombreux projets. Sébastien faisait partie du duo de réalisateurs Seb & Simon, à qui l'on doit le spot «Le Chasseur» pour Visual et les premiers spots Multimania. Il fait désormais cavalier seul et monte un label de direction artistique, Standard. Benoît, architecte de formation, a créé la société de design LePotager il y a cinq ans. Aujourd'hui, le premier est représenté par Big Production pour la publicité, et LeVillage pour les clips. Le second collabore avec LeVillage ainsi qu'avec Wanda. Leurs projets? Des pubs, des habillages de chaîne, du design... «Nous sommes des électrons libres. Ce qui nous intéresse, dans une collaboration artistique, c'est travailler en amont, dès la création.»

Charles Petit, producteur du Village, est venu nous voir avec ce single d'ICube,Adore.Nous aimons beaucoup le morceau, très léger, très aérien. Nous sommes allés trouver le label, Versatile, en proposant de réaliser un clip pour le titre. Nous sommes partis d'une maquette de dix secondes montrant un personnage qui court. Nous ne voulions pas réaliser des images uniquement en 3D. À part le personnage, modélisé sur informatique, les décors originaux, véritables projets architecturaux, sont en 2D. Nous avons mélangé 2D et 3D de manière artisanale et parfois incohérente: il n'y a pas deux lignes de fuite justes! Nous avons tout réalisé de A à Z, sur des logiciels que tout le monde peut avoir sur son Mac. Au final, ce clip n'a quasiment rien coûté, à part du temps! C'est de l'easy-watching pour de l'easy-listening.» Sébastien Drhey: «J'ai réalisé cette publicité au sein de Seb&Simon. Aujourd'hui, j'ai le sentiment que la publicité est en train d'évoluer. Je crée un label, Standard, qui se chargera de la direction artistique de films, à la manière du label anglais Traktor. Peu importe le nom du réalisateur. Ce qui compte, c'est la signature, le label.» Benoît Millot: «J'ai conçu ces vitrines de Noël pour Marks&Spencer. Des écrans étaient placés dans des paquets-cadeaux en plexiglas qui changeaient de couleur. On y passait 23saynètes en boucle, avec des objets du magasin mis en situation, comme par exemple une boîte de haricots rouges avec la légende "Le réveillon des start-up". Il y a des choses passionnantes à réaliser dans les lieux parisiens. Aujourd'hui, l'image et l'architecture se mélangent de plus en plus.»

Envoyer par mail un article

... Sébastien Dhrey et Benoît Millot

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.