Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

BOISSON

Le Languedoc ne met plus d'eau dans son évin

08/06/2001

Les viticulteurs de la région, soutenus par toute la filière, portent plainte auprès de l'Union européenne contre la loi Évin.

Rongeant leur frein depuis nombre d'années contre la loi Évin, les viticulteurs du Languedoc ont décidé de passer à l'action. Soutenus par le Comité national des interprofessions vinicoles, qui représente l'ensemble de la filière en France, ils viennent de déposer une plainte auprès de l'Union européenne pour contester la législation française interdisant la publicité pour l'alcool à la télévision.«Cela faisait longtemps que nous attendions le moment pour démontrer l'incohérence de la loi Évin dans le contexte européen, déclare Christophe Logeais, le responsable de la communication du Comité interprofessionnel des vins du Languedoc (CIVL).La finale du Bouclier européen de rugby entre Narbonne et Harlequins nous en a donné l'occasion.»Ce jour-là, le 20mai dernier, le CIVL avait prévu d'apposer la mention «Languedoc Wines» sur les maillots de l'équipe de Narbonne. Le match, qui avait lieu à Londres, devait être retransmis sur deux chaînes britanniques, avec une audience assurée de 5millions de téléspectateurs. Une aubaine pour le CIVL, qui exporte le tiers de sa production, dont une bonne part au Royaume-Uni. Lorsque France3 s'est mise sur les rangs pour retransmettre la finale, la chaîne s'est retrouvée dans l'illégalité. L'annonceur, qui avait prévu cette éventualité, a fait apposer sur les maillots un autocollant «Publicité censurée».

Assouplir la loi

À défaut de voir aboutir la procédure, l'impact médiatique est d'ores et déjà atteint.«Nous voulons soit un assouplissement de la loi concernant le vin, qui fait partie du patrimoine français, soit une harmonisation de la législation européenne pour que tous les pays jouent dans la même cour», insiste Christophe Logeais, qui cite plusieurs contre-exemples.«Heineken sponsorise la Coupe d'Europe de rugby, le Cellier des dauphins placarde sa marque autour des stades européens, Carlsberg était présent sur les maillots des joueurs de Liverpool, visible par tous les téléspectateurs français, lors de la finale de l'UEFA. Faudra-t-il que nous sponsorisions une équipe étrangère pour contourner la loi?»Deuxième exportateur français derrière les vins de Bordeaux, le CIVL dépense chaque année 30millions de francs en communication.

Envoyer par mail un article

Le Languedoc ne met plus d'eau dans son évin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.