Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

lecoqsportif.com

Le réveil du coq

08/06/2001

En mettant en avant les sportifs et les équipes qu'il sponsorise, Le Coq sportif se donne un coup de jeune sur le Web.

Le Coq sportif est de retour! Racheté en 1998 par un groupement d'entrepreneurs alsaciens à l'américain Brown Shoes Company, la marque a changé de cap et passe désormais à l'offensive. La société, qui a notamment travaillé ces dernières années en marque blanche pour Décathlon, veut se relancer. Une nouvelle campagne de publicité en affichage vient de s'achever et Le Coq sportif fait ses premiers pas sur le Web.«Notre objectif est de moderniser notre image,explique Sophie Petiot, responsable marketing.Quand on parle du Coq sportif, il y a deux attitudes: dans le meilleur des cas, les gens sont émus, au pire ils trouvent que c'est ringard.»

Design sobre et high-tech

Pour s'offrir une image plus jeune, le site, réalisé par la Web agency lilloise Internence, opte pour un design à la fois sobre et high-tech. Le Coq sportif n'a d'ailleurs pas hésité à présenter ses différentes gammes de produits à travers une série d'animations interactives en Flash. Un clic de souris permet par exemple de découvrir les dessous d'une chaussure ou de bouger le décor. À l'instar de ses concurrents Nike, Adidas ou Reebok, le site met l'accent sur les sportifs et les équipes sponsorisées par Le Coq sportif: le club de football de Nantes, récemment sacré champion de France, le tennisman argentin Franco Squillari, l'équipe de Manchester ou encore la Kenyans Running Academy. L'internaute découvre leur actualité et peut s'inscrire à une newsletter mensuelle. La marque n'en oublie pas pour autant ses racines. Une importante partie corporate retrace son histoire depuis 1920, en passant en revue les grandes heures du Coq et de son logo. On trouve même un trombinoscope de l'équipe chargée du développement international de la marque. Pour Sophie Petiot,«il s'agit d'insister sur le côté convivial du Coq sportif».La marque compte d'ailleurs s'appuyer sur le site pour augmenter son «capital sympathie» et se rapprocher de ses clients.«Comme nous passons par des distributeurs et des revendeurs, nous avons très peu de contacts avec les consommateurs,souligne Sophie Petiot.Le Web nous permet de les toucher directement.»Les premiers résultats sont en tout cas plutôt encourageants: alors que le site vient tout juste d'ouvrir, le courrier électronique afflue, à l'image de cet e-mail envoyé par un supporter de Nantes... qui fait part de ses suggestions à propos du prochain maillot de son équipe. Si Le Coq sportif ne se donne aucun objectif en termes de visites, la marque prépare, pour la rentrée, une campagne spécifique pour lecoqsportif.com avec bannières, partenariats et sponsoring de newsletters.

Envoyer par mail un article

Le réveil du coq

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.