Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le design, c'est Prouvé

20/07/2001

Tout au long de l'été, plusieurs expositions célèbrent l'héritage de l'architecte Jean Prouvé, à l'occasion du centenaire de sa naissance.

Lorsque l'on demande aux à tous les designers actuels, de Ron Arad à Jasper Morrison en passant par les frères Bouroullec, quels maîtres les ont inspirés, le nom de Jean Prouvé revient constamment. Celui-ci, d'abord ferronnier d'art, puis ingénieur, designer de mobilier, architecte et homme engagé, a légué son sens de la rigueur et de l'expérimentation de matériaux nouveaux. Même s'il n'est pas très connu du grand public, personne n'ignore ses réalisations, indissociables de la France des Trente Glorieuses, comme la façade du Cnit à La Défense ou celle du siège du parti communiste, place du Colonel Fabien. Le centenaire de sa naissance est l'occasion de le redécouvrir à travers une série d'expositions en France.

Un constructeur avant tout

Jusqu'au 15octobre, Nancy accueille le point fort de cet hommage. La cité lorraine salue l'enfant du pays, fils du peintre Victor Prouvé et filleul d'Émile Gallé, les fondateurs de l'École des Beaux-Arts de Nancy. Trois expositions, «Jean Prouvé dans ses meubles» aux galeries Poirel, «Jean Prouvé 1901-1984» au musée des Beaux-Arts et «Jean Prouvé se met au vert» dans le parc de la Pépinière, permettent de mieux cerner le personnage.«Lui-même se définissait avant tout comme un constructeur,rappelle Blandine Chavanne, commissaire des deux premières expositions.S'il est resté aussi actuel jusqu'à nos jours, c'est moins en raison de son style que de sa démarche. Il avait une inventivité extraordinaire et cherchait, pour chaque problème, une solution différente et juste.»Avant la guerre, il travailla avec les architectes Le Corbusier et Mallet- Stevens, participant à la construction de la Maison du peuple de Clichy, encore visible aujourd'hui. Maire de Nancy pendant quelques mois à la Libération, il prit part à l'effort de reconstruction avec une croyance optimiste dans le progrès technique. Il fut le défenseur d'un mobilier en kit, léger et modulable. Selon ce principe, il bâtit par exemple des pavillons pour le ministère de la Reconstruction et des stations-service pour Total. Son oeuvre est aussi marquée par des meubles fonctionnels en métal.«Il n'y a pas de différence entre la construction d'un meuble et celle d'une maison», disait ce pragmatique.

Envoyer par mail un article

Le design, c'est Prouvé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.