Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

...Thierry des Ouches

07/09/2001

Cet été, Thierry des Ouches n'est pas parti en vacances. Et pour cause, il a banni ce mot de son vocabulaire. Autodidacte et indépendant, ce photographe de quarante-trois ans se considère comme un amateur, même si ses images ont été affichées en 4x3 pour des campagnes SNCF, Leclerc, Loïc Raison ou Yop. Loin des modes, un brin nostalgique, son regard magnifie les éléments du quotidien : un verre de vin sur un comptoir, une fleur couverte de givre, une vache dans un pré... Il est l'auteur de Requiem, Vaches, Femmes et France, ouvrages dont les tirages sont entrés dans la collection de la Bibliothèque nationale.

J'aime me lever tôt, partir au petit matin avec mon appareil et enregistrer ce que je vois. L'appareil photo, c'est comme un magnétophone du regard. Je n'ai jamais appris la photo, mes premiers tirages je les ai réalisés en bidouillant. Encore aujourd'hui, je ne fais aucun recadrage ni effet spécial. Ce qui compte, c'est que les images paraissent vraies. Il est facile de faire rêver avec du noir et blanc, mais des photos en couleurs qui tiennent la route, c'est plus rare. Avec ce livre, je voulais raconter une histoire sur la France d'aujourd'hui, les régions, les métiers. Il est ensuite parti à la rencontre du public lors d'une exposition à la Bibliothèque nationale de France.» C'était une campagne de rêve : faire le tour de la France simplement avec un sac plastique. J'aurais pu réaliser cette image pour mon travail personnel. Par la suite, elle a continué à vivre, imprimée sur les sacs recyclables. C'était génial de la voir au bras des passants.» J'ai eu l'idée de ce livre avant que n'éclate la crise de la vache folle. Je voulais rendre un hommage à la terre avec poésie et simplicité. J'ai quitté Paris il y a dix ans pour m'installer dans la vallée de Chevreuse et j'avais besoin de choses vraies. Le fait que le livre se soit vendu à quelque 15 000exemplaires, qu'il ait été énormément médiatisé, y compris dans des magazines commeJalouseouLes Inrockuptibles,montre que tout le monde a besoin de se ressourcer.»

Envoyer par mail un article

...Thierry des Ouches

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.