Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le goût du noir

28/09/2001

Tout juste diplômé, Benoît Le Mauff, 21 ans, fait une entrée en fanfare dans le monde de la création avec un film pour le Printemps et un contrat avec Première Heure.

C'est l'histoire d'une passion, d'une rencontre et d'un petit coup de pouce de la chance. La passion, c'est celle d'un jeune étudiant en arts graphiques, Benoît Le Mauff, pour la couleur noire. Son apparence n'a pourtant rien de gothique, il a plutôt l'air sage dans son pull-over sombre. Mais il est attiré par l'idéal de perfection que représente cette couleur.« Pour un graphiste, arriver à maîtriser le noir, c'est le but suprême, car on part toujours d'une feuille blanche »,expli-que-t-il. Le noir était donc tout naturellement le sujet de sa thèse de fin d'études à l'école Penninghen, en juin dernier. En fait de thèse, il s'agit d'un véritable objet d'art, où des textes littéraires sur le noir sont mis en page avec un soin extrême apporté aux typographies, aux ombres, à l'inclinaison des lettres. La rencontre, c'est celle du jeune artiste avec Patrice Haddad, le PDG de la maison de production Première Heure, présent à son jury de thèse. Le producteur est conquis par ce travail exceptionnel.« Il voulait me faire réaliser un film tout en typographie. J'ai refusé car cela a déjà été fait. »Benoît Le Mauff fait ici référence à Antoine Bardou-Jacquet, réalisateur révélé par le clipThe Childd'Alex Gopher, représenté par Partizan. Le jeune homme garde donc la tête froide tout en signant dans l'écurie Dynamo du groupe Première Heure, spécialisée dans les projets extérieurs à la publicité.

Coup de foudre

Vient alors le coup de chance. Le Printemps prépare justement une exposition sur le thème du noir, dans ses aspects historique, éthique et emblématique. Première Heure se met en relation avec Enjoy, l'agence de publicité du grand magasin, pour lui présenter son protégé. Nouveau coup de foudre. Le Printemps donne le feu vert à la réalisation d'un film sur l'exposition.« Je n'avais jamais fait de vidéo,raconte Benoît Le Mauff.J'ai pensé à Georges de La Tour, Francisco de Zurbarán, Pierre Soulages, des peintres qui ont travaillé sur l'alliance du noir et de la lumière. »Le résultat est un film abstrait de 45 secondes, où des objets émergent de l'obscurité. Il est diffusé jusqu'à la fin de l'exposition, le samedi 13 octobre, dans 88 salles de cinéma et sur MTV, grâce à un partenariat avec Médiavision. Et dire que ce garçon n'a que vingt et un ans ! Exposition « Ultranoir, les aveux d'une couleur », au 6e étage du Printemps Haussmann, jusqu'au 13 octobre. Commissaire d'exposition : Catherine Ormen.

Envoyer par mail un article

Le goût du noir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.